MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Rhododendrons précoces

Vue 4393 fois
par Colour Your Life • 12 fevrier 2016

Vedette incontestée des jardins printaniers, le rhododendron doit être planté dès maintenant, afin de profiter dès le courant mars, et même parfois fin février, de la floraison des variétés les plus précoces.

Le printemps est en avance !
Les rhododendrons sont bien connus pour leur floraison somptueuse qui s'épanouit dans nos jardins durant les belles semaines d'avril ou mai. L'existence de nombreuses variétés précoces est en revanche moins connue. Ces rhododendrons commencent à fleurir dès le mois de mars, et parfois même en février. Premiers signes du printemps, ils donnent un petit air de gaieté au jardin, avec l'heureuse impression de quitter plus rapidement l'hiver !

Balcons et terrasses des quatre saisons
Si la famille des rhododendrons compte un grand nombre de variétés à grand développement, les précoces sont en général plutôt plus petits. Ils seront parfaits pour les plantations en bac et se prêtent à de nombreuses variations. Artistes-jardiniers, à vos palettes pour réaliser vos propres compositions !
Une balconnière pour fêter la sortie de l'hiver : un rhododendron 'Praecox' pour la floraison précoce, une bruyère dorée pour le feuillage lumineux, un Chamaecyparis 'Elwoodii' pour la verticalité et une touffe de Carex pour la légèreté et la souplesse.
Option "annonce du printemps" avec des fougères et des bulbes sauvages : crocus, scilles, narcisses précoces et jacinthes des bois.
Durant l'été, plantez des tubercules de bégonias tubéreux et des impatiens au pied des rhododendrons précoces, pour apporter une jolie note colorée parmi le feuillage vernissé.
Pour l'automne, vous pourrez remplacer les bulbes de printemps par des anémones du Japon et des colchiques.  

Couleurs de l'ombre
Les rhododendrons sont une chance pour tous les jardins d'ombre et les massifs exposés au nord car ils supportent très bien un faible ensoleillement. Pensez-y pour habiller le pignon d'une maison ou décorer les zones assombries par la frondaison des grands arbres. On les regroupe généralement à plusieurs dans des massifs, en association avec les autres plantes acidophiles (Kalmia, Pieris, Vaccinium, Cassiope, Pernettya...). Les variétés précoces étant souvent plus petites, placez-les plutôt en bordure de massif. Il est intéressant de marier les rhododendrons avec des fougères, qui vont apporter un peu de légèreté. Toujours côté feuillages, jouez la couleur avec les hostas. Au pied, mêlez joyeusement les bulbes suggérés pour vos balcons ou bien optez pour un tapis de bruyères en prenant soin de choisir des variétés à floraison étalée.

De petits soins, bien petits
Hormis le calcaire, qu'ils ne supportent vraiment pas, ce sont des plantes vraiment très accommodantes. Evitez les terres trop lourdes en hiver, et sur votre balcon, n'utilisez pas de bacs à réserve d'eau. Ne les laissez pas se dessécher en été et douchez bien le feuillage le soir s'il a fait vraiment très chaud. Un apport d'engrais " spécial plantes de terre de bruyère " est conseillé après la floraison. Côté ennemis et maladies, il n'y a pas grand chose à craindre, si ce n'est la chlorose, systématique quand les racines rencontrent du calcaire. Quant au célèbre " tigre du rhododendron ", c'est un petit insecte qui picore les feuilles et provoque rarement des dégâts bien méchants. Parfaitement rustiques, les rhododendrons hybrides proposés dans le commerce jardin, supportent des températures très basses. Il faut toutefois éviter de leur faire subir l'assaut des vents froids et ne pas les placer en courant d'air.
Pensez à éliminer de façon systématique les fleurs fanées. Attention aux bourgeons axillaires, situés sous la grappe de fleurs. Ils sont importants pour la pérennité de la branche.
La croissance des rhododendrons étant harmonieuse et équilibrée, la taille n'est pas nécessaire.  

Questions de Jardiniers
À quelle période planter les rhododendrons ?
Pratiquement toute l'année, du fait qu'ils sont proposés en conteneurs. L'époque la plus favorable va de fin septembre à fin octobre, puis de fin mars à fin avril. Un bon conseil, ne les enterrez pas trop profondément.

Est-il normal qu'un rhododendron ne fleurisse pas régulièrement tous les ans ?
Oui, s'il a été trop abondamment arrosé dans le courant juillet, moment où se forment les boutons floraux. Il est bon de maintenir une (relative) sécheresse autour de la plante dans le mois qui suit la floraison et jusqu'à ce que les nouveaux boutons soient bien apparents.

Les rhododendrons doivent-ils toujours être plantés à l'ombre ?
Contrairement à une idée fort répandue, les rhododendrons ne doivent pas être exposés à une ombre dense sous peine d'obtenir une floraison clairsemée. C'est la mi-ombre qu'ils apprécient ou mieux le soleil direct de la matinée et l'ombre l'après-midi. Les hybrides très précoces font même exception, en appréciant une exposition en pleine lumière, surtout dans la moitié nord du pays.

Comment tailler les rhododendrons ?
C'est rarement nécessaire, et même déconseillé, car tout rameau coupé ne fleurira pas avant deux ans. Les hybrides précoces font exception, les gros sujets devenus trop compacts ou encombrants pouvant être rabattus entre 30 et 50 cm du sol après la floraison.

À quelle époque déplacer un rhododendron ?
La meilleure saison pour une transplantation est bien sûr la période de repos végétatif (de fin octobre à fin février), mais les rhododendrons (surtout les petits sujets) présentent la particularité de pouvoir résister à une transplantation à n'importe quelle période de l'année, du moment qu'il ne fait pas trop chaud.

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction