Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Récolter des oignons pour la conservation devient difficile, pourquoi ?

L’oignon est une culture facile pour ceux qui la connaissent bien, mais complexe pour les néophytes. Quand on sait que chaque variété est plus ou moins bien adaptée aux différents modes de culture, et que cette adaptation varie en fonction des conditions d’une région, on comprend que nos amateurs s’y perdent un peu.

L’oignon de garde a besoin de jours longs pour former son bulbe. De plus, cette tubérisation est plus rapide si les plantes sont bien développées au moment opportun. La date de semis est donc importante.

Si la culture est trop en retard, malgré le choix d’une bonne variété, il y a risque de ne pas avoir de tubérisation ou une tubérisation incomplète. La période optimale de semis se situe entre fin mars et début avril. N’ayez pas la main trop lourde, ne semez pas trop dru, éclaircissez.
L’oignon a besoin de chaleur pour mûrir et d’eau pendant la période de grossissement. S’il fait chaud et sec à ce moment, la maturation s’en trouvera accélérée mais avec une production moindre.

Quant à la pourriture, elle est due aux champignons parasites, principalement le Botrytis et le mildiou. Les variétés sont plus ou moins sensibles.

Certains jardiniers amateurs récoltent leurs petits oignons à confire en éclaircissant les oignons de conservation, bien que ce soit des oignons jaunes. Cette méthode n’est pas à recommander, car, dès qu’ils ont commencé à tubériser, les oignons se gênent les uns les autres, et il est trop tard pour éclaircir. Citons deux variétés régionales : Rouge de Huy et Jaune Paille des vertus.

Les variétés pour amateur sont répertoriées dans les catalogues où les conseils d’usages sont précisés. Vous avez aussi le choix entre les oignons ronds et plats.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »


Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction