Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Quand et comment peut-on multiplier les plantes de rocaille ?

par L'Esprit Jardin • 16,Avril 2018 Suivez L'esprit Jardin

L’oeilletonnage d’une simplicité enfantine

L’oeilletonnage est une technique peu employée. Pourtant, elle est d’une simplicité enfantine, puisqu’elle consiste à prélever sur le pourtour de la plante un ou plusieurs fragments possédant des racines et des yeux.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : la division, l’oeilletonnage et le bouturage.

La division est une méthode de multiplication très simple et couramment utilisée par les jardiniers amateurs et professionnels. Elle peut s’appliquer à un grand nombre de plantes alpines. Dans les régions où la sécheresse estivale n’est pas à craindre, l’époque qui suit immédiatement la floraison est idéale pour effectuer les divisions. Ailleurs, le début du printemps (mars-début avril) ou l’automne sont à retenir.

Les espèces que vous souhaitez diviser seront déterrées de la rocaille avec méticulosité afin de préserver au maximum leur système radiculaire. Les parties aériennes doivent impérativement être coupées proprement à quelques centimètres au-dessus du collet. La touffe est alors divisée en plusieurs parties, chacune comprenant quelques yeux (bourgeons) et racines. Les fragments obtenus doivent être repiqués directement dans la rocaille, sous châssis ou encore dans des pots.

Le bouturage est à utiliser pour les plantes ne produisant qu’une tige unique ou se ramifiant au-dessus du sol. On peut bouturer de juin à août, en employant des boutures herbacées ou semi-ligneuses selon le cas. Les boutures sont placées dans des pots contenant un mélange constitué pour moitié de sable de rivière et pour moitié d’excellent terreau.

Les conteneurs sont ensuite stockés sous châssis froids, à l’ombre. Lorsque des traces de reprise sont visibles (apparition de nouvelles feuilles par exemple), le châssis doit être aéré. Après quelque temps, chaque bouture enracinée sera empotée dans un pot suffisamment grand où elle poursuivra sa croissance. La mise en place dans la rocaille a généralement lieu au printemps suivant.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »
<