MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Pleins feux sur les viornes !

Vue 453 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 21 fevrier 2015 Suivez L'esprit Jardin

De nom latin Viburnum, la viorne est l’arbuste des liens, des nœuds et autres ligatures. Ses tiges souples, flexibles, se plient, se tordent sous les mains des ouvriers des champs, fermiers, et élagueurs ou « bosquaillons », remplaçant ainsi l’osier parfois absent de nos contrées.

Cette forme de ligature, particulièrement solide, était utilisée autrefois pour reconsolider les haies bordant les pâturages et pour ficeler les fagots de bois ramenés des pessières par les tâcherons ; elle est aujourd’hui moins présente, car on la remplace par des cordages et des liens synthétiques.

La viorne obier…
C’est la plus courante des viornes de nos régions. Elle ne dépasse pas les 3-4 mètres et elle se plaît également en haies buissonnantes. Esseulée, elle porte fièrement une tête en forme de boule bien touffue.

Les feuilles dentelées sont opposées et couvertes d’un léger duvet. Ses inflorescences blanches sont réparties en « corymbes ». Image amusante : autour des petites fleurs fécondes, les grandes fleurs périphériques sont stériles (leur rôle est d’uniquement attirer les insectes). Après la floraison poussent des « drupes », petits fruits globuleux à noyau et d’un superbe rouge.

En cultivars, la viorne obier a donné naissance au célèbre arbuste « boules de neige » aux fleurs globuleuses dépourvues de pistil et d’étamines, donc inintéressant pour les insectes.

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction