MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Pleins feux sur les sureaux

Vue 257 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 22 avril 2018 Suivez L'esprit Jardin

Commençons par le sureau noir, essence ligneuse qui, d’hier à aujourd’hui, fut entourée d’une grande mythologie. Réputé pour ses pouvoirs magiques, le sureau était la pharmacie du pauvre.

Riche en vitamine C, le sureau est reconnu pour ses propriétés thérapeutiques… que de grands chanteurs et comédiens consomment afin de retrouver la voix. Il fut une époque, pas si éloignée que ça, où l’on trouvait un sureau noir à côté de chaque habitation.

Sambucus nigra, de la famille des Caprifoliacées, soulageait hommes et animaux au fil des générations en soins et attentions. Le sureau est aujourd’hui, un élément anthropocentrique, élément régulier des peuplements ruraux.

Autre particularité de cet arbuste, ces branches sont creuses, ce qui en fait un refuge de prédilection pour de nombreux insectes. Nous avons tous, garçons et filles, « fumé » des cigarettes de sureau jusqu’à en être malades le lendemain.

C’est à cette particularité également qu’il doit son nom venu du grec sambuké, la flûte : son bois tendre et déjà creux étant idéal pour confectionner ledit instrument.
Cet arbuste, parfois en boule ramassée et élégante, à l’écorce jaune brunâtre, luisante, à l’odeur forte est un habitué de nos haies. Sa floraison se produit début juin, les fleurs petites, blanches et odorantes sont groupées en larges cimes fournies. Ensuite viennent des baies globuleuses, arrondies, petites, appréciées de la gent ailée. Au cours de l’année, ces baies vireront du vert au noir.

Le cultivar d’origine d’Amérique (Sambucus nigra aurea), le sureau doré, est lui situé dans le genre des Adoxacées. Ses propriétés pharmacologiques sont plus importantes encore que pour le sureau noir.

Cet arbuste préfère les zones ensoleillées ou en partie ombragées, il accepte aussi les milieux humides. Ses branches, fragiles, cassent facilement sous le poids de la neige ou de la glace en hiver.

Dans les pays nordiques, les habitants font avec les fruits du sureau un merveilleux vin (produit traditionnel). Ils sont aussi transformés en sirops et limonades.
Parmi les vertus thérapeutiques, considérons l’élimination urinaire et la bonne digestion. En complément alimentaire, le sureau réduit les effets de la grippe.
À l’aide des baies du sureau, il est possible de produire de l’encre allant du bleu au violet.

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction