Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Planter des arbustes à feuillage persistant, c’est maintenant ?

L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 7,Septembre 2019 Suivez L'esprit Jardin

Notre conseil :

Certains arbustes sont exigeants quant à la nature du sol. C’est le cas pour les arbustes acidophiles : rhododendron, azalée, magnolia, pieris, skimmia, qui exigent une part de terre de bruyère, lors de la plantation.

Il est en effet souhaitable de planter en début d’automne les arbustes à feuillage persistant – y compris les conifères–, avant la plantation des arbustes à feuillage caduc. Cela permet aux plants de bien s’installer et de développer leur système racinaire.

Le débourrement (moment où les bourgeons végétatifs et floraux des arbres se développent, marquant ainsi la fin de la période de dormance) au printemps est plus rapide grâce à la présence des nouvelles radicelles. Si vous avez oublié de planter, reportez la plantation en mars-avril. Manipulez délicatement les plants qui portent déjà des boutons floraux, comme le rhododendron et les azalées. En effet, ces boutons déjà présents fleuriront dès le printemps.

Plantez selon la bonne pratique horticole : trempez la motte dans l’eau et griffez les racines pour éviter le phénomène du chignonage, qui empêcherait à ces dernières une bonne installation.
Déposez de l’engrais organique sous forme de granulés au fond du trou, mais, surtout, pas en contact avec les racines. Pailler permet ensuite de limiter les arrosages. Il est indispensable de maintenir les arrosages pendant les fréquentes périodes de sécheresse de la saison automnale.

Avant vos plantations, renseignez- vous auprès d’un professionnel de l’horticulture concernant le choix de l’espèce en fonction de votre environnement : nature du sol, orientation.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »