MonJardin.org
Communauté L'esprit Jardin Lifestyle TV Webshop
Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous, c'est gratuit! Cliquez ici

Picea glauca 'Conica', un étonnant sapin de Noël

Vue 16321 fois
par La Plante Du Mois • 9,Décembre 2019

Il était une fois, en la province d’Alberta, au Canada, un merveilleux petit conifère. Une jolie forme conique et dense, un feuillage fin et doux, un beau vert intense. Découvert en 1904, il fut baptisé Picea glauca ‘Albertiana Conica’. Sa silhouette compacte et harmonieuse allait lui donner une place de choix au cœur des petits jardins, des rocailles et plus tard sur les balcons. Par un beau soir de décembre, il fut, dans la magie de Noël, métamorphosé en un merveilleux sapin de Noël. Les botanistes l’appellent aujourd’hui Picea glauca ‘Conica’, mais il a longtemps figuré dans les catalogues et les livres sous le nom de Picea glauca ‘Alberti Conica’. On peut aussi l’appeler : épicéa glauque, conique de l’Alberta, mais c’est un peu long pour la pratique.

Un ravissant topiaire naturel

Une élégante silhouette en cône compacte et régulière, une croissance très lente (à peine 3 m en trente ans), aucune taille nécessaire, Picea glauca ‘Conica’ est un topiaire naturel de choix. Parfait pour la culture en bac ou en pot, il convient surtout à tous les jardins, même les plus petits. Parmi ses qualités, il faut noter qu’il conserve toujours ses branches basses, même à l’âge adulte, ce qui le rend très décoratif.

Rythme et volume pour rocailles et jardins structurés

Picea glauca ‘Conica’ est un excellent conifère de rocaille. Grâce à sa forme géométrique, il peut aussi matérialiser les angles des massifs ou les décrochements brusques dans le tracé du jardin. Dans certains jardins structurés, il remplacera même les cônes de buis, avec beaucoup de bonheur, car il n’est pas nécessaire de le tailler. On peut aussi le planter, en nombres impairs, en petits groupes sur une pelouse pour créer un effet de volume et d’architecture bien composée.

Le charme fou d’un des meilleurs conifères de balcon

Picea glauca ‘Conica’ est assurément un des meilleurs conifères à cultiver sur un balcon. Sa forme originale et son feuillage fin et doux au toucher lui donnent un charme fou. Si vous le cultivez en pot, choisissez un récipient de 25 cm de profondeur pour un sujet de 40 à 60 cm de hauteur, de 30 cm de profondeur si la plante mesure moins de 80 cm de haut et de 40 cm de profondeur pour les spécimens plus grands. Placez-le dans un lieu mi-ombragé. Eloignez surtout la plante des murs clairs qui réfléchissent la lumière en été et “ grillent ” littéralement le feuillage. Traitez contre les araignées rouges préventivement, par temps sec, dès que la température ambiante dépasse les 20 °C. Pulvérisez le feuillage deux fois par mois, de préférence tôt le matin.

Et pourquoi pas un petit sapin de Noël ?

Pour les fêtes de fin d’année, une touche d’imagination métamorphosera Picea glauca ‘Conica’ en un merveilleux petit sapin de Noël. Placez-le dans un joli bac sur le seuil de votre maison,  parez-le de lumières et de couleurs, son petit air de fête accueillera ainsi vos invités. Si vous habitez en appartement, il pourra donner la même magie à vos fenêtres. A l’intérieur, il peut aussi compléter votre décor de fêtes et jouer le sapin de Noël miniature. Mais attention, Picea glauca ‘Conica’ est une plante d’extérieur, il lui faut de la lumière, une atmosphère ni trop sèche ni trop chaude. N’oubliez pas de le sortir la nuit et de le vaporiser matin et soir à l’eau claire afin de maintenir une certaine humidité au niveau du feuillage. Il devrait alors résister deux ou trois semaines dans la maison. Deux arrosages hebdomadaires seront suffisants.

 

Portrait de famille

Le genre Picea ou épicéas (famille des Pinacées) compte 35 espèces et des dizaines de cultivars. C’est un des plus importants. Les épicéas sont très proches des sapins (Abies), mais s’en distinguent aisément par leurs cônes pendants (dressés chez l’Abies), et des aiguilles disposées en goupillon autour du rameau (plates chez l’Abies).

L’espèce type, Picea glauca, appelée aussi épicéa blanc ou sapinette blanche est un grand conifère conique qui peut atteindre 25 m de hauteur, avec un tronc de 2 m de diamètre. On le rencontre du Labrador à l’Alaska, dans des régions très froides, ce qui garantit sa parfaite rusticité.

Parmi les autres épicéas, Picea pungens, le sapin bleu est sans doute le plus populaire. Le cultivar ‘Koster’, bleu acier est une des grandes vedettes des jardins.

Picea glauca Conica’ a donné plusieurs mutations dont ‘Alberta Globe’, compact et arrondi, idéal en pot. ‘Elegans Compacta’, encore plus conique, avec les jeunes pousses jaunâtres. ‘Gnom’, très compact, qui ne pousse pas plus de 5 cm par an. ‘Laurin’ est plus compact, plus étroit.

Selon certains botanistes, il existe un Picea glauca var. albertiana, forme naturelle des montagnes rocheuses canadiennes, qui atteint 45 m de hauteur et qui se reconnaît à ses branches pubescentes, ses feuilles glauques de 2 cm de long, ses cônes ovoïdes de 3 à 4 cm et ses bourgeons légèrement résineux.

Le feuillage est très compact en fines aiguilles, piquantes à leur extrémité, mais qui paraissent douces au toucher quand on passe la main sur l’ensemble de la plante.

Les conifères sont souvent considérés comme des plantes sans fleurs, bien qu’ils forment des inflorescences mâles et femelles en petits épis qui donnent naissances aux cônes. Chez le Picea glauca ‘Conica’, la fructification est rare.

Veillez à l’eau

La première des choses, c’est de ne pas le laisser manquer d’eau. La sécheresse et la forte chaleur lui sont souvent fatales, car elles favorisent les invasions d’acariens (araignées rouges) qui peuvent le faire brunir et transformer ses branches en squelettes desséchés, en moins d’une semaine.  Durant l’été, douchez le feuillage très souvent, chaque soir après une journée à plus de 25 °C, pour les sujets cultivés en potées. Cela évite ou ralentit les attaques systématiques d’araignées rouges dont il est l’objet. Un traitement préventif une à deux fois par mois est aussi conseillé de mai à septembre. En hiver, l’arrosage est inutile au jardin et doit être parcimonieux sur le balcon et la terrasse (tous les 10 à 12 jours en moyenne). Ne donnez pas la moindre goutte par temps de gel. Les Picea glauca ‘Conica’ mis à l’intérieur pour servir de sapin de Noël doivent être arrosés deux fois par semaine et surtout vaporisés chaque soir à l’eau claire.

Une croissance lente

Sachez d’abord qu’il s’agit d’une forme naine, à croissance très lente (de 5 à 7 cm par an, guère plus). En pleine terre, le Picea glauca ‘Conica’ atteindra 2 à 3 m de hauteur en 30 ans. En moyenne, il mesurera jusqu’à 1 m de hauteur quand il est cultivé en bac.

Une terre un peu acide

Une bonne terre de jardin allégée d’un peu de sable et de compost organique pour la plantation en pleine terre. En bac, choisissez un terreau à base d’écorce, afin d’obtenir un drainage naturel efficace. 2/3 de terreau géraniums et 1/3 de terre de bruyère est un bon mélange.

Evitez le vent et le plein soleil 

Préférez la mi-ombre, en évitant les vents froids et les lieux où stagne l’humiditéSi la plante se dégarnit, présentant des “ trous ” au lieu d’un aspect uniforme, c’est souvent dû à des courants d’air froids, qu’il faut absolument éviter dans les premières années de culture. Distances de plantation : environ 1 m.

Le conseil du spécialiste

Attention quand vous accrochez boules et guirlandes sur le feuillage, à ne pas abîmer le cœur des rosettes d’aiguilles. C’est de là que partent les jeunes pousses et le bourgeon est déjà formé à cette époque de l’année.

 

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction