Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Petits Pins pour balcons et petits jardins

Jardin de septembre

par La Plante Du Mois • 20,Septembre 2019

Souvenir de sieste paisible sous des pins parasols, évocation de longue promenade à travers une forêt de pins sylvestres … les pins apparaissent comme arbres de rêve. Pour notre bonheur, certaines formes naines et compactes s’adaptent merveilleusement à la vie de nos petits jardins. Les pins nains comptent même parmi les végétaux les plus intéressants pour nos jardins contemporains : élégants, décoratifs toute l’année, se prêtant à des usages très variés et tellement faciles à vivre …

Naturellement petits

Comptant parmi les plantes de jardin les plus anciennes, les conifères donnent naturellement naissance à des formes naines. Les plus belles ont été sélectionnées par les pépiniéristes, afin de proposer de petits arbres compacts et solides, qui s’accommodent des conditions de culture les plus difficiles.

Le genre Pinus (famille des Pinacées) avec ses quelque 120 espèces, est un des plus importants parmi les conifères. Il rassemble des arbres forestiers de premier plan comme le pin maritime (Pinus pinaster), le pin sylvestre (Pinus sylvestris), le pin noir (Pinus nigra) et le pin parasol (Pinus pinea). Les pins nains sont parmi les conifères les plus séduisants pour les jardins et terrasses de notre époque. Persistants, ils offrent un écrin végétal toute l’année. Ornés de leurs fines aiguilles, ils conservent une élégance de bon aloi.

Séduisants à plus d’un titre

Leur silhouette architecturale très pittoresque apporte une note personnelle forte au jardin, d’autant qu’il en existe en de nombreuses variétés, avec une large palette de formes et de couleurs. Ils poussent lentement, ce qui est un atout maître pour les petits jardins d’aujourd’hui et ne craignent pas la pollution de nos villes. De croissance régulière, ils ne nécessitent aucun entretien et s’adaptent aux conditions climatiques les plus extrêmes. Grâce à leur origine montagnarde, ils résistent aussi très bien au froid (– 20 °C au minimum) et supportent bien la sécheresse surtout en pot.

Les clés du succès

  • Ils aiment
    Le bord de mer, le soleil, une bonne aération, de bonnes douches le soir en été
  • Ils craignent
    Pour tous les pins, il faut absolument éviter les terrains gras, compacts, asphyxiants, humides en hiver. Les excès de chaleur peuvent être redoutables. Sur la terrasse, évitez d’installer les pins nains trop près d’un mur clair, la réverbération de la lumière risquant de les « griller ».
  • Plantation
    De préférence au début du printemps, surtout dans les sols un peu lourds.
  • Sol
    Toutes les terres conviennent bien à condition d’éviter l’humidité stagnante en hiver. Un sol calcaire est bien toléré, de même que les lieux pauvres et secs.
  • Exposition
    Au nord de la Loire, le plein soleil, Au sud, une mi-ombre légère.
  • Climat
    Sans exigence particulière, mais évitez les zones vraiment trop arides.
  • Distance de plantation :
    De 30 cm à 1 m selon le espèces, l’effet décoratif souhaité et les associations envisagées.
  • Taille
    La forme naturelle buissonnante et globuleuse de la plupart des pins nains n’implique aucune taille. Vous pouvez toutefois les nanifier encore plus, en éliminant dans le courant juin les « chandelles », c’est à dire les toutes jeunes pousses. Cette pratique courante dans la technique des bonsaïs, permet au conifère de former une boule régulière, très esthétique.
  • Soins particuliers
    N’hésitez pas à doucher généreusement le feuillage le soir « à la fraîche ». Lorsque la chaleur sèche s’installe, il est prudent d’effectuer un traitement préventif contre les araignées rouges avec un acaricide spécifique (à base de Dicofol).

 

Coup de jeune pour les pins nains au jardin

Chez les pins, on apprécie particulièrement la finesse du feuillage qui brille joliment dans le soleil. Longtemps, leur territoire a été centré sur les rocailles : installés parmi les rochers, ils font le lien entre la construction et les plantes fleuries à port étalé. Aujourd’hui, ils bénéficient d’un souffle de modernité qui leur va très bien ! Dans un jardin zen, en compagnie d’un petit érable et d’une azalée, ils apportent la touche permanente de vert. Sur un talus avec bruyères et sédums, ils prendront une forme un peu tortueuse assez spectaculaire. Plus classique, réalisez un encadrement de porte en plaçant 2 pins dans 2 poteries décoratives en terre. Dans un petit jardin, groupez trois à cinq sujets de la même variété, dans un massif, la répétition donne une touche de modernité.

Idées balcon terrasse

Les conifères nains s’emploient couramment pour la décoration des bacs sur un grand balcon ou une terrasse. Ils offrent leur aspect immuable selon les saisons comme un élément architectural du décor et permettent d’obtenir de la verdure toute l’année. Du fait de leur croissance lente, ils vivent longtemps dans des contenants de 30 à 40 cm de profondeur. Un rempotage tous les trois ans est recommandé.

Sur un balcon moderne, plantez 3 pins nains dans 3 bacs en zinc pyramidaux : vous jouerez ainsi sur le contraste des formes et sur la répétition qui donne du rythme. Pour une ambiance plus adoucie, placez à côté de votre pin nain, une bruyère, des graminées…

Idées cadeau

On peut maintenant trouver certains végétaux de pépinière présentés dans de bons contenants décoratifs, prêts à poser, notamment des pins nains. Ils font un très beau cadeau, porteur d’un beau message de vie, de nature et de longévité. On n’y pense pas assez….
 
Plantes amies

Les meilleures amies des pins nains seront des plantes légères, gracieuses, un peu « folles », pour donner une touche de fantaisie à la composition, les conifères nains jouant le rôle d’éléments modérateurs et « bon chic bon genre ». Bruyères, graminées, bulbes à fleurs, fougères, Gaura, Cosmos, sont des compagnons de prédilection. Ajoutez aussi géraniums vivaces, euphorbes et des armoises, dont le feuillage argenté tranchera bien. Laissez couvrir le sol par un tapis de Lysimachia nummularia ‘Aurea’ dont le feuillage doré tranchera bien avec les aiguilles souvent vert sombre des pins nains.

Le bon conseil Déco

En raison de la couleur souvent foncée de leur feuillage, les pins nains gagnent à être accompagnés de fleurs de couleur pâle : blanc, jaune ou rose, dont ils mettront particulièrement en valeur la subtilité.