MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Penstemon, L'esprit champêtre du jardin d'été

Vue 3406 fois
par La Plante du mois • 19 août 2016

Les penstemons (appelés aussi galanes) sont encore assez peu connus en France et pourtant, quelle plante intéressante pour les jardins naturels ! Une silhouette buissonnante très décontractée, de jolies fleurs en forme de clochettes qui rappellent les digitales, les penstémons apportent une note de gaîté champêtre au jardin.

Mises en scène fleuries
On marie avec bonheur les espèces arbustives avec des santolines, des cistes, de la menthe de Corse, des romarins ou des thyms.

Les Penstemons hybrides s’intègrent harmonieusement dans les massifs de vivaces. Pour les associations de couleurs, vous avez le choix entre des camaïeux ou, au contraire les contrastes. Préférez alors les tons complémentaires.

Meilleurs compagnons : campanules, coreopsis, erigéron, népéta, oenotère, phlox, persicaria, asters.


Portraits de famille
Les variétés hybrides donnent en général les plantes les plus opulentes. Il existe des centaines de cultivars, certains très proches les uns des autres. La plupart ont été obtenus en Allemagne ou en Angleterre d’où leurs noms parfois un peu « difficiles ». L’espèce d’origine est le plus souvent Penstemon hartwegii, espèce mexicaine érigée.

 

Carte Conseil


On aime

Leur aspect naturel et décontracté, qui s’intègre parfaitement aux jardins contemporains.
Leur durée de floraison de plus de 3 mois, rare pour une plante vivace.
Leur large gamme de coloris aux teintes peu courantes, et la forme campanulée de ses fleurs aux délicates corolles tubulaires ou en clochettes.

Où les planter ?

Dans un endroit bien abrité, de préférence au soleil bien que certaines espèces apprécient l’ombre (Penstemon cardwellii).
Les espèces vivaces préfèreront un sol fertile et bien drainé, alors qu’une terre pauvre et caillouteuse conviendra parfaitement aux arbustives.
Mais attention : les Penstemons craignent tous l’humidité stagnante !

Idées Déco

Les Penstemons tapissants font merveille en rocaille, dans les dallages ou en garniture d’un muret de pierres sèches.
Dans les massifs de vivaces, on les associe avec succès aux rosiers et aux lavandes, en jouant sur les complémentarités de couleurs.
Pour décorer la maison, les grands hybrides font d’excellentes fleurs à couper, à associer sans modération avec des asters blancs vaporeux, dans un bouquet parsemé de roses aux délicats tons pastels.

Comment les soigner ?

Otez les fleurs fanées pour conserver les plantes bien vigoureuses et compactes.
Divisez en avril les grosses touffes qui fleurissent mal ou deviennent encombrantes.
Apportez un engrais complet au printemps.

Le conseil du pépiniériste

Ne coupez pas le feuillage des Penstémons en hiver, comme on le fait généralement pour la plupart des plantes vivaces. En effet, même si elles paraissent desséchées, les feuilles jouent un rôle régulateur dans l’absorption de l’humidité. Nettoyez au printemps.

Multiplication

A semer en février / mars pour les espèces de rocaille, en pot sous cloche ou châssis froid.
Sur les Penstemons arbustifs, prélevez des boutures en juillet / août sur des pousses latérales n’ayant pas fleuri. La reprise s’effectuera facilement dans du sable, sous la protection d’une mini-serre.
 

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction