MonJardin.org
Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous, c'est gratuit! Cliquez ici

Organisons le potager

Vue 267 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 30,Janvier 2016 Suivez L'esprit Jardin

En Belgique, même si cela varie d’une région à l’autre (au centre du pays, dans le Namurois, en région liégeoise, en Famenne, en Ardenne ou en Gaume), février correspond en général au début du travail au potager. Pour ma part, depuis 3 ou 4 ans, je constate qu’en Famenne les résultats sont meilleurs en commençant les semis en mars.

En arrivant dans le village il y a plus de 30 ans, les anciens me disaient : « La terre doit être amoureuse avant de commencer à la travailler ! » Il est donc préférable d’attendre que le sol soit réchauffé, et qu’il atteigne au minimum 10° pour que la germination se déroule dans les meilleures conditions.

Cela ne signifie pas pour autant que rien ne doit se passer en février, au contraire.
Sans être exhaustive, je vous propose quelques travaux pour ce mois de février 2015.
Implanter ou délimiter une parcelle

L’emplacement idéal pour un potager est d’être situé au sud, à quelques mètres d’une haie variée, d’essences indigènes (ex : Aubépine, Bourdaine, Cornouiller, Noisetier, Viorne, Sureau noir, Érable champêtre…) pour couper les vents froids du nord et de l’est. Les essences choisies devront être adaptées au type de sol du jardin.

Prévoir un plan de rotation de culture
Un plan de potager bien pensé permet une bonne réussite des cultures et facilite grandement le travail du jardinier. En effet, une fois les emplacements déterminés en fonction des critères qui vont suivre, il n’aura plus qu’à glisser chaque parcelle de légumes vers la parcelle voisine, dans une direction, d’année en année.

Les légumes ne devraient retrouver leur place initiale que 3 ou 4 ans plus tard, ou même 5 ou 6 ans si la surface du potager le permet. Il faut aussi tenir compte des « copains » en favorisant certains voisinages et en en évitant d’autres. Le respect de cette règle freine considérablement le développement de parasites et maladies. Il est bon d’intégrer également les fleurs et des plantes aromatiques, appréciées des insectes.

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction