Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Nos conseils pour nos repiquages

par L'Esprit Jardin • 10,Avril 2019 Suivez L'esprit Jardin

Pour les fleurs : premier repiquage
Dès que la germination débute, aérer impérativement les semis pour éviter l’allongement et l’étiolement des tiges dus à un manque de luminosité ou une trop forte chaleur, différentes causes qui peuvent entraîner la fonte des semis.

Dans quoi ?
Les plantules sont repiquées dans une caissette, un bac de multiplication ou un Multicells.
Les plantules de bégonias sont repiquées une première fois vers mi-mars, lorsque les premières feuilles (4 ou 6) couvrent un diamètre d’environ 1 cm.

Les semis de géraniums de janvier-février seront repiqués en caissette, puis en pots de 5 cm et en fin de culture (vers fin avril) en pot de 11 cm Ø avant de les mettre en place soit en pleine terre, soit en jardinières. Pour ces plantes, employer du terreau Spécial géraniums qui conserve une certaine quantité d’eau tout en restant assez aéré pour faciliter la pousse de la plante.

Comment et dans quel terreau ?
Les soulever délicatement du semis à l’aide d’un plantoir taillé en biseau pour conserver le maximum de racines ; ensuite, les repiquer environ tous les 3 cm dans tous les sens dans un terreau normal genre Terreau maison & jardin. Ce terreau convient pour toutes les plantes sauf les géraniums, car il est un peu trop compact pour ceux-ci.

Quels soins ?
1. Le premier arrosage peut se faire avec un fongicide pour éviter les champignons.
2. Lors de son développement, la pousse des jeunes plantules sera favorisée par l’apport d’un engrais azoté type 10-52-10 à raison de 5 g/litre d’eau par semaine, à raison de 2 ou 3 arrosages.
Quand et dans quoi ?

Dès que les plantules se touchent dans la caisse de repiquage, le jardinier doit les repiquer dans des pots de 8 cm Ø pour obtenir de belles mottes. Ce 2e repiquage se fera peu après, vers la mi-avril ; on les replantera en place courant mois de mai.
Avantage de la culture en pots : on ne brise aucune racine lors du repiquage. En effet, lors de la culture en pleine terre, certaines sont abîmées ; il s’ensuit toujours un délai de reprise pour reconstruire ces racines.

Pour les semis plus délicats : fuchsias, pétunias, Begonias gracilis ; le repiquage en plaques Multicells est conseillé. Nous obtiendrons ainsi de belles mottes ; il sera en outre plus aisé de surveiller l’arrosage des plantules. Tout comme pour les bégonias, il s’ensuivra un second repiquage en pots de 8 cm Ø.

Quels soins ?
Continuer les soins : arrosages, traitements phytosanitaires (si besoin) et apport d’un engrais type 16-18-21, durant environ 6 semaines. En général, cet engrais est efficace durant ce laps de temps.

Passé ce délai, changer la « force » de l’engrais ; employer un fertilisant du type 9-18-27 contenant moins d’azote, plus de phosphore et de potasse pour favoriser la floraison, un port plus trapu de la plante, ainsi que sa résistance aux maladies.
À noter : l’azote accélère la pousse de la plante au détriment de la floraison.


Quelles sont les précautions à prendre ?
1. Il est possible pour l’amateur de repiquer en pleine terre dans une serre ou une couche abritée après les derniers risques de gel nocturne. S’il y a risque, prévoir une couverture pour la nuit ou une protection des plantes, soit un plastique à bulles, soit une natte de paille de riz ou de roseau.
2. On évitera d’arroser l’après-midi ; effectuer les arrosages de préférence le matin, avec de l’eau à température ambiante et après réchauffement de l’air.
3. Après le semis des fuchsias, lobélias, œillets d’inde, pétunias, dahlias, chrysanthèmes, il est conseillé de pincer les plantes pour bien les ramifier et retarder la floraison. N’oubliez pas qu’il y aura toujours un délai de 6 à 8 semaines entre le pincement et la mise à bouton (c’est-à-dire le début de la floraison)…

La culture se continuera jusqu’à la mise en place des plantes, courant mai, après les derniers frimas.
Le jardinier n’oubliera pas l’entretien de ses repiquages, leur engraissement et l’arrosage de ses cultures.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »