MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Lupin quand tu nous tiens…

Vue 1585 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 5 mai 2015 Suivez L'esprit Jardin

Les lupins ont toujours été appréciés des jardiniers. Leur haute stature et la beauté de leur floraison font de ces plantes des hôtes indispensables dans les massifs fleuris. Pourtant les lupins, contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer, ne sont pas des plantes faciles à cultiver.

La plupart des variétés disponibles chez les pépiniéristes dérivent de l’espèce Lupinus polyphyllus, une magnifique plante à grand développement. À titre d’information, et pour les amateurs d’étymologie, Lupinus provient de lupus, le loup, et ce, en allusion au fait que les lupins sont des plantes voraces qui épuisent le sol.

Décoratifs mais exigeants
Au cours de la belle saison, les lupins vivaces produisent de nombreuses tiges fièrement dressées. Le feuillage est dense et composé de feuilles digitées comportant de 10 à 15 folioles. Les fleurs sont réparties en étages le long des hampes florales, ce qui donne à la plante un curieux aspect de chandelier. En pleine floraison, un pied adulte de lupin peut mesurer de 50 cm à 1 m, suivant les variétés. Les fleurs se montrent en juin-juillet mais, si on prend soin de couper au fur et à mesure les hampes florales fanées, une seconde floraison, moins abondante que la première, peut se produire en septembre.
Il est important de placer les lupins parmi d’autres plantes vivaces à floraison estivale, car défleuris ce ne sont vraiment pas des modèles de beauté. Les lupins détestent le calcaire sous toutes ses formes puisque ce dernier provoque le jaunissement du feuillage (phénomène connu sous le nom de chlorose). On évitera donc les terres ayant reçu de la chaux ou des engrais calcaires.

Ils doivent être plantés dans un sol acide (pH 5,5 – 6) ou à défaut dans un sol neutre (pH 7). Le sol doit aussi être bien meuble et très riche en éléments nutritifs puisque ce sont des plantes qui ont un appétit impressionnant. Mais attention, les lupins n’apprécient pas non plus le fumier frais et les fientes de volailles, même si ces dernières ont été diluées dans de l’eau.

Pas faciles, les bougres ! Au niveau de l’exposition, on leur réservera un emplacement ensoleillé tout en évitant de les planter contre un mur exposé plein sud.

Les planter dans les règles de l’art !
Si le sol est de bonne qualité et bien drainé, il est préférable de planter les lupins vivaces en automne. Si ce n’est pas le cas, on attendra le mois de mars pour les installer au jardin. Quand la terre est déjà acide et bien légère, il suffira, au moment de la plantation, de faire quelques apports de terreau enrichi de bonne qualité.

Si le sol ne correspond pas aux exigences bien précises des lupins, on effectuera une plantation en poquets. Ces poches seront emplies de terreau amélioré, de terre de bruyère et d’un peu de sable de rivière. À noter que les anciens jardiniers avaient pour habitude d’ajouter à ce mélange 100 grammes de soufre en poudre par brouette.

Les résultats étaient, paraît-il, spectaculaires. Pour que les lupins vivaces puissent se développer sans mal, on devra les espacer de 40 à 60 centimètres selon les variétés. Dès la floraison terminée, on éliminera sans pitié les hampes florales. On les coupera juste sous les premières fleurs, et ce, afin de faciliter le bourgeonnement des tiges. Quand on aura éliminé toutes les tiges portant les fleurs, on laissera les plantes se reposer pendant deux à trois semaines.

Au mois d’août, on les arrosera copieusement à l’eau de pluie (éviter à tout prix l’eau de ville qui est trop calcaire) puis avec une solution nutritive (engrais à diluer) pour favoriser une refloraison en automne. Comme les lupins sont gourmands, il est vivement conseillé de les rajeunir tous les trois ans et de les replanter dans une nouvelle terre. En règle générale, on ne peut pas replanter des lupins au même endroit avant 4 années.

Retrouverez les conseils de Marc Knaepen pour cultiver et multiplier vos lupins dans le numéro 6 de L’Esprit Jardin.

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction