Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

La corne de gatte, une pomme de terre d’exception

par L'Esprit Jardin • 3,Décembre 2018 Suivez L'esprit Jardin

📚 Nos conseils lecture

« Je paille mes cultures. Moins d'arrosage, moins d'herbes indésirables, des légumes tout propres » de Blaise Leclerc est disponible en librairies et sur notre e-shop au prix de 12€.

Variété ancienne de terroir cultivée en Wallonie et principalement en Ardenne ; son nom vient de sa forme tortueuse rappelant celle d’une corne de chèvre, « cwène di gatte » en wallon.

De forme allongée, rosée, sa chair est ferme, très fine et fondante, associée à un goût de noisette. Elle peut être dégustée non épluchée. Pour enlever les excédents de peau avant la cuisson, frottez les pommes de terre avec un torchon et du gros sel, ajoutez du thym pour le parfum de la pomme de terre. Très bonne aptitude à la cuisson.
Sa culture demande du doigté. Considérée comme mi-tardive, la culture dure de 110 à 120 jours. À la récolte, vous ramasserez des tubercules allongés, d’autres tortueux d’une étrange diversité.

Selon la saison, on observe parfois un phénomène étrange à l’approche de la récolte : la croissance se poursuit et ne s’arrête pas.

C’est la pomme de terre des connaisseurs et des cordons-bleus : n’hésitez pas à en cultiver quelques lignes.

Pourquoi ne pas expérimenter la culture sous paillis (ou mulch) qui se pratique avec du compost ?
Sur sol travaillé au préalable, les plants sont posés sur le sol et recouverts immédiatement d’une couche de 15 cm de compost. Créez ainsi une butte au-dessus des pommes de terre. Plus tard au cours de la croissance de la plante, rajoutez du compost. Il faut cependant disposer d’une grande quantité. Préférez le compost à la paille, cette dernière attirerait plus facilement les mulots.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »