MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Jardinières printemps-été : la clé du succès !

Vue 501 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 2 mars 2016 Suivez L'esprit Jardin

Quoi de plus accueillant qu’une entrée joliment fleurie ? L’hiver se terminant doucement, vous pouvez déjà préparer le fleurissement de la façade et des abords de votre maison.

Nul besoin d’abondance, ni de dépenser des sommes folles, 2-3 pots judicieusement posés suffiront déjà à embellir votre quotidien.

Dans notre dossier du mois (L’Esprit Jardin n°14 – mars 2016), Violaine Marchal, Aurore Joly et Francis Scoltes vous conseille sur les bons choix à opérer pour réussir vos jardinières du printemps à venir. En voici un extrait à propos du choix de vos contenants.

Pour la culture en bacs, en jardinières ou en pots suspendus, la règle de base est : plus le contenant est volumineux, moins il demandera d’entretien. Il doit être assez grand pour permettre aux plantes de bien se développer. Jusqu’à leur achat, celles-ci ont été cultivées dans des pots de 10,5 cm pendant un maximum de 3 mois. Lorsque vous réaliserez vos jardinières d’été, n’oubliez pas qu’elles devront rester fleuries jusqu’en septembre, voire plus : il leur faudra donc au minimum 2 ou 3 fois le volume de terre de départ. Pour un développement optimal de votre plantation, les jardinières utilisées devraient avoir une mesure minimale de 15 cm de large et 15 cm de hauteur.

Avant de vous décider, allez à la pêche aux idées ! N’hésitez pas à feuilleter des revues de jardinage ou même de décoration. C’est la meilleure façon de réaliser des jardinières originales et à la mode, pour le plaisir de vos yeux !

Le contenant choisi sera la plupart du temps en plastique, mais il peut aussi être en terre cuite, en zinc, en résine, en bois, en osier, etc. N’oubliez pas : la créativité n’a pas de limites ! Tout objet ancien ou même démodé pourra être récupéré pour accueillir vos plantes ; vous pouvez même utiliser des sacs en plastique colorés comme ceux que l’on trouve aux caisses des grands magasins : bien choisis et une fois percés et garnis de gravier pour le drainage, ils peuvent faire de jolis petits contenants très solides.

Le contenant sera traditionnellement rectangulaire, mais pourra aussi être rond, posé, accroché, suspendu, etc.

Vous pouvez aussi accessoiriser vos bacs avec des choses naturelles : fibres de bois, sisal, mousse, écorces, raphia, etc. C’est ce petit plus qui fera la différence !

Petit truc : en fin de saison, la plupart des jardineries font d’importantes réductions (50 % en général !) sur le stock restant ; j’ai pour habitude d’aller y jeter un coup d’oeil et de profiter de l’aubaine. Pour cet été, j’ai ainsi acheté 2 très gros pots ronds assortis à ceux que j’avais déjà.

Allez donc faire un petit tour dans votre cabane de jardin : s’il vous reste des pots, vous pouvez déjà les préparer : nettoyage, grattage, et pourquoi pas aussi un coup de pinceau pour moderniser votre matériel ?

Pour ce faire, prenez soin de mettre une couche de primaire d’abord. La couche du ton choisi devrait tenir… un certain temps !

Pour ma part, j’aime beaucoup assortir mes jardinières avec le mobilier de jardin ; cela attire le regard et forme généralement un ensemble très pimpant. Cela dit, ce n’est absolument pas une obligation. Il m’arrive aussi de repeindre de vieux pots en terre cuite ou des cageots en bois pour leur redonner un coup de peps : résultat garanti !

Indiscrétion : je me suis laissé dire que la collection 2016 en bacs et pots fera la part belle aux tons pastel : gris perle, bleu passé, rose pâle, vert pâle.

Lisez le dossier complet (Jardinières printemps-été : la clé du succès : le choix du contenant, le terreau, l’arrosage, l’engrais, les soins et choisir ses plantes) dans L’Esprit Jardin n°14 – mars 2016.

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction