Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Jardin de Janvier, Hamamélis

L'arbre magique aux étoiles d'or

par La Plante Du Mois • 13,Janvier 2019

En se couvrant au cœur de l'hiver d'étranges fleurs jaune d'or, l'hamamélis est un petit arbre pas comme les autres. Dans le langage des fleurs, il signifie : " Vous m'envoûtez "On l'a longtemps appelé " le noisetier des sorcières ". Magique et mystérieux, il mérite une place de choix dans tous les jardins. Lumineux en hiver, il se pare à l'automne de couleurs exceptionnelles.

MAGIQUE EN HIVER, EBLOUISSANT EN AUTOMNE

En se couvrant au cœur de l'hiver d'étranges fleurs jaune d'or l'hamamélis est un petit arbre pas comme les autres. Sa floraison précoce et légèrement parfumée apporte au jardin une touche de lumière précieuse à cette époque. Par les matins de givre, il vous offrira un spectacle inoubliable. Magique et mystérieux, l'hamamélis signifie dans le langage des fleurs " Vous m'envoûtez ". On l'a d'ailleurs longtemps appelé " le noisetier des sorcières " et les anglais continuent à le nommer ainsi (witch hazel). Lumineux en hiver, il se pare aussi à l'automne de couleurs exceptionnelles, mêlant le jaune, l'orange, le rouge vif et le cuivre. Un arbuste qui mérite une place de choix !

 

BEL ARBUSTE DE BIENVENUE

L'hamamélis est un sujet à isoler ou à planter en petit bosquet par groupe de 3 ou 5 sujets. Placez-les à l'entrée du jardin, en signe de bienvenue ou dans un endroit visible de l'entrée et de votre maison. Associez-le avec un Camellia sasanqua pour un véritable enchantement. Choisissez un camélia à fleurs rose tendre ou rouge éclatant pour accompagner un hamamélis jaune. Préférez un camélia blanc avec un hamamélis rouge. En compagnie de graminées, il fera aussi merveille, surtout dans les régions où le givre matinal métamorphose la nature en féerie hivernale. Pour mieux profiter de sa floraison, donnez-lui un fond de verdure permanent, devant un rideau de conifères, d'arbustes persistants ou avec de grands rhododendrons. Vous pouvez garnir le pied d'un hamamélis avec des fleurs à bulbes : colchiques pour accompagner le feuillage en automne et jacinthes des bois (Hyacinthoides non-scripta), pour colorer le printemps dans la période où l'hamamélis paraît dénudé, puisqu'il a fini de fleurir, mais ne s'est pas encore couvert de ses nouvelles feuilles. Ou bien optez pour un tapis de bruyères d'hiver (Erica carnea rose pâle ou blanc).

 

AU BALCON, POUR SON FEUILLAGE D'AUTOMNE

Il est possible de cultiver un jeune hamamélis en bac durant quelques années (5 ou 6 ans), la plante poussant très lentement dans ses premières années. Mais on profitera surtout du feuillage d'automne, car la floraison n'est réellement spectaculaire que chez les sujets adultes. Vous pouvez l'associer à un houx, un conifère de rocaille ou un fusain : la présence d'une plante à feuillage persistant le mettra mieux en valeur.

 

IDEAL POUR LES PETITS JARDINS

Les hamamélis sont des arbustes de croissance lente, ce qui les rend précieux dans un petit jardin, même s'ils ont tendance à prendre une certaine ampleur en vieillissant, avec leurs branches bien étalées. Ils supportent des températures basses (de l'ordre de - 20 °C), ce qui garantit une parfaite rusticité dans toutes les régions. Il faut toutefois leur épargner le Midi méditerranéen, car les hamamélis apprécient une certaine fraîcheur en été. Les fleurs sont très tolérantes, puisqu'elles résistent à une prise en glace complète.

 

FACILE A VIVRE

Les hamamélis se montrent en général insensibles aux maladies et sont très peu attaqués par les insectes. Ces arbustes apprécient un sol plutôt acide, qui ne se dessèche pas trop durant l'été. Installez les hamamélis à mi-ombre, dans une ambiance plutôt humide, sans chaleur excessive en été. Les espèces asiatiques supportent mieux la sécheresse que celles venues d'Amérique du Nord. Il est important que la plante bénéficie en hiver d'un maximum de luminosité, afin de fleurir en abondance. La présence proche d'arbres à feuillage caduc est tout à fait valable. En revanche, la proximité de grands conifères est déconseillée. Il est très important de bien arroser après les périodes de fortes chaleurs et même de doucher copieusement le feuillage le soir. Un hamamélis qui manque d'eau peut prendre sa coloration automnale dès le mois de juillet. Une exposition ensoleillée le matin et plutôt mi-ombragée l'après-midi est idéale (est, nord-est). Evitez les expositions aux vents frais et desséchants. La taille n'est pas nécessaire, excepté pour rééquilibrer la silhouette. De croissance  assez lente, il atteindra 1,50 m de haut et 2 m de large, après cinq ans de plantation, 3 x 4 m après dix ans et 5 x 6 m après vingt ans. Distances de plantation : de 3 à 4 m. Chaque année, en avril-mai, les jardiniers attentifs pourront poser un paillis permanent (mulch) de 5 à 10 cm d'épaisseur, au pied et jusqu'à l'aplomb de la ramure. Constitué d'un mélange de tourbe et de compost de jardin cet apport garantit une bonne croissance et permettra de mieux supporter les chaleurs de l'été. La plupart des hamamélis du commerce sont propagés par greffage, ce qui en explique leur prix relativement élevé. En général, tous les cultivars sont greffés sur Hamamelis virginiana. Il est possible d'observer la formation de gourmands (rejets du porte-greffe) qu'il faut éliminer dès leur apparition.

 

CONSEIL DE PEPINIERISTE

Les hamamélis sont toujours proposés en motte ou en conteneur, car ils ne supportent pas bien la transplantation à racines nues. Un point important à connaître si vous devez un jour transplanter l'hamamélis de votre jardin. Les hamamélis présentés fleuris en conteneurs gagneront à rester dans leur pot jusqu'à la fin de la floraison avant d'être installés en pleine terre. Les plantes achetées entre 60 cm et 1,20 m de hauteur donnent les meilleures garanties de reprise. Les très jeunes plantes sont assez fragiles.