Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Il est encore temps de planter des fraisiers

Notre conseil :

Après une culture de fraisiers, semez un bon engrais vert. En couverture de sol entre les fraisiers, les paillettes de chanvre font merveille et, avantage supplémentaire, forment un barrage infranchissable pour les limaces.

Le fraisier est réputé pour la saveur de ces fruits, mais aussi pour ses vertus apéritives, diurétiques, rafraîchissantes et toniques. Les fruits contiennent différentes vitamines : A, B, C, E, K. Dans ce cas, pourquoi se priver plus longtemps de ces merveilles au jardin ? On peut encore en planter au jardin début mai.

Une quinzaine de jours avant la mise en place, il est bon de préparer le terrain en apportant une bonne dose de compost bien décomposé : les fraisiers préfèrent les sols humifères, frais et fertiles. Surtout, veillez à ce que les racines ne soient jamais en contact avec du fumier frais !

Pour la plantation, vous pouvez soit vous procurer des jeunes plantes chez votre pépiniériste soit utiliser les stolons de vos propres plantations. Les variétés dites « des bois » peuvent aussi se semer.

Au niveau des cultures associées, signalons que le fraisier apprécie le voisinage de la bourrache (Borago officinalis), de l’épinard, du haricot et du thym, mais par contre il ne supporte pas la présence du chou. Le fraisier occupe généralement le sol pendant deux à trois ans ce qui signifie qu’il épuise considérablement celui-ci.

Pas question donc de replanter des fraisiers au même endroit : il vous faudra respecter une rotation d’au minimum quatre années, le temps pour la terre de se régénérer.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »