MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Hostas, contemporaines feuilles d'art

Vue 1738 fois
par La Plante du mois • 7 août 2015

Bien connue des jardiniers initiés et très en vogue auprès des créateurs de jardins, la famille des hostas mérite aussi d'être mieux connue des jardiniers moins aguerris. On les apprécie pour leurs feuillages décoratifs, fortement nervurés, souvent colorés ou marginés, qui peuvent être opulents ou tout petits selon les variétés. Ils offrent aussi une très belle floraison estivale, qui peut se prolonger 8 semaines : des petites clochettes mauves ou rose pâle, parfois lilas rayé de violet. C'est une plante de culture très facile, qui ne demande quasiment pas d'entretien. 

Des feuillages très tendance

Autrefois considérées comme des plantes d'ombre, exclusivement, de nombreuses variétés existent désormais qui résistent bien au soleil. Les Hostas se prêtent à de multiples usages, notamment dans des situations pas faciles. Ils seront parfaits en exposition Nord, emplacements peu lumineux, mais aussi au soleil, contrairement à leur réputation, si celui-ci n'est pas trop brûlant. L'hosta est une plante qui se répand naturellement. On dit qu'elle est stolonifère. Ses touffes s'étendent bien en largeur. Plantés en couvre-sol, ils apporteront couleur et lumière à des endroits ombragés. Les petits hostas viennent bien en bordure des massifs. Ils délimitent l'espace de leur feuillage généreux. Les plus grandes espèces accompagnent les autres vivaces ou même les arbustes dans des massifs d'inspiration naturelle. 

1001 styles

Selon les espèces et variétés, le feuillage des Hosta se décline en une palette infinie de couleurs, formes, textures et dimensions. Optez pour des variétés mini ou maxi, selon votre projet. Feuilles ovales ou en forme de cœur, coloris verts, jaunes, bleu, gris bleuté ou panaché, nervures plus ou moins marquées, le plus difficile est de choisir !

Décor de trois saisons

Les feuilles apparaissent assez tardivement chaque printemps, elles sont alors délicatement enroulées sur elles-mêmes en forme de cornet. En juillet, des tiges non feuillées se garnissent de petites clochettes blanches, roses ou mauves parfois délicieusement parfumées. Elles pourront durer jusqu'à 8 semaines. A l'automne, les feuilles prennent une superbe teinte dorée avant de disparaître complètement durant l'hiver.

Lumière pour balcons de ville

La plupart des hostas donnent d'excellents résultats en pot. Les petites variétés peuvent accompagner les impatiens et les bégonias tubéreux dans les balconnières ombragées. Les formes plus grandes réussiront en solitaire dans un bac carré de 30 cm de côté. Un bon terreau pour géraniums convient. Evitez d'installer vos hostas trop près d'un mur blanc, car la réflexion de la lumière peut provoquer des brûlures graves du feuillage.

Bons compagnons

Les hostas sont les compagnons privilégiés des astilbes à la floraison vaporeuse et au feuillage léger, très découpé, avec lesquelles ils s'associent dans un joli contraste. Plantez aussi des anémones du Japon au voisinage des hostas. La floraison tardive en coupe des anémones succédera de belle façon aux clochettes des hostas, les feuillages des deux plantes contrastant joliment.Au pied de grands massifs de rhodos, de lis ou de seringats, l'effet sera aussi saisissant.Pour fêter le printemps et compenser l'absence hivernale des feuilles qui disparaissent totalement, plantez quelques bulbes précoces qui se naturalisent bien (narcisses, crocus, muscaris, jacinthes des bois par exemple).

Feuillage aux mille facettes pour bouquets somptueux

Les feuilles d'hostas peuvent servir à la confection de bouquets de prestige. Les feuilles tiennent bien en vase et peuvent entrer avec élégance dans une composition Ikebana voire comme base fond dans un bouquet d'inspiration plus classique. 

 

Les clés de la réussite

Un sol frais

Les Hostas étant tous originaires de Chine et du Japon, où ils poussent dans des sous-bois humides, au jardin ou sur les rives rocheuses des cours d'eau, il faudra leur offrir la fraîcheur naturelle qu'ils apprécient. Une terre profonde, humifère, un peu tourbeuse ou consistante, de manière à ce qu'elle conserve bien l'humidité sera parfaite. Prévoyez, chaquz année, un apport de matières organiques bien décomposées (Or brun ou Sidosol par exemple). La croissance est assez rapide, la touffe est adulte en cinq ans. Distances de plantation : de 20 à 60 cm selon les espèces et les variétés.

Ombre, mi-ombre ou soleil raisonnable

Contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas seulement des plantes d'ombre. On les réussit parfaitement au soleil, à condition que l'exposition ne soit pas brûlante. Les variétés panachées n'expriment d'ailleurs toute la subtilité de leur feuillage qu'en pleine lumière. Les hostas à feuillage doré apprécient aussi une lumière assez vive et sont plus beaux en situation ensoleillée. Mais les hostas supportent mal la sécheresse et les fortes chaleurs qui provoquent le dessèchement rapide du feuillage. 

Deux ennemis à surveiller : la sécheresse et les limaces

Cette plante ne pose vraiment aucun problème hormis l'obligation de lutter contre les limaces qui se régalent de son feuillage. Pour les jardiniers qui évitent les traitements chimiques, un bon moyen de lutter contre les limaces : entourez vos plants d'hostas avec des graviers ou des cendres de bois. Plus radical, apport de granulés anti-limaces, par temps humide renouvelez régulièrement le traitement. Les hostas craignant la sécheresse, il est bon de réaliser un paillis chaque année au printemps avec un lit de compost ou de fumier à demi décomposé. Du mulch d'écorce ou des aiguilles de pin feront également l'affaire.

Conseils de pépiniériste

Achetez de préférence des plantes déjà bien développées dans un conteneur, plutôt que des toutes jeunes plantes en godets, dont la reprise s'avère souvent plus délicate. Une fois bien installées, évitez de les déplacer, les racines charnues sont en effet assez fragiles. En revanche, vous pourrez les diviser tous les 4 ou 5 ans. 

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction