Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Élever des poules ne s’improvise pas !

par L'Esprit Jardin • 11,Octobre 2018 Suivez L'esprit Jardin

📚 Nos conseils lecture

« Elever des poules » de Roger Dinant est disponible en librairies et sur notre e-shop au prix de 5,90€.

La façon la plus malencontreuse de démarrer est d’acheter, sur un coup de tête, quelques sujets de race indéterminée, puis de leur bricoler un abri rudimentaire dans un enclos entouré d’un treillis.

Après quelque temps, vous risquez fort de retrouver des poules à la crête pâle, au plumage terne et ébouriffé, errant sur un sol de terre battue. Pour éviter pareille déconvenue, ainsi que le découragement qui s’ensuit, rien de tel qu’un peu de réflexion avant de passer à l’action.
Car sans être rentable sur le plan strictement financier, un petit élevage mené en bio peut apporter beaucoup de satisfactions : production d’oeufs frais et sains, de viande ferme et savoureuse, sentiment de participer à une saine gestion de l’environnement et même à la sauvegarde de races menacées si l’on veut aller jusqu’au bout de la démarche d’éleveur.

Quelques réflexions préliminaires vous mèneront sur le chemin de la réussite. Deux catégories de critères sont à examiner : d’une part, les moyens, le temps et l’espace que vous pouvez octroyer à votre élevage et, d’autre part, le(s) but(s) que vous poursuivez, production d’oeufs et/ou de poulets de chair, élevage d’une race déterminée et donc reproduction et sélection. Vos réponses conditionneront le type de poulailler et son aménagement, le choix de la race ainsi que le nombre de sujets que vous adopterez au départ.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »