MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Creuser son bassin

Vue 1526 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 28 fevrier 2016 Suivez L'esprit Jardin

Première action : creuser le pourtour du bassin. Ensuite nous creusons vers le centre en mesurant au fur et à mesure pour organiser les différentes profondeurs.
 

Les parois peuvent être en pente (pour obtenir un bassin avec beaucoup de volume pour les poissons) ou on peut opter pour un bassin avec 2 ou 3 niveaux horizontaux (ceci rend l’accès facile et est conseillé pour un bassin à plantes). On opte souvent pour un escalier de 25 cm de profondeur pour les plantes de marais, une zone de 50 cm pour les nénuphars et une zone d’eau profonde de 80 cm. Cette dernière occupe au moins 20 à 30 % de la surface totale.

Creuser peut se faire à la main ou en utilisant une machine, si l’accès le permet. Si on veut aménager un grand bassin, l’aide de quelques amis sera la bienvenue. Vous pouvez déjà fixer une date pour un barbecue à côté de votre plage privée pour les motiver…

Déplier le feutre et la bâche
Le feutre de protection est posé sur toute la surface du fond, les parois et également sur la latte. Il est pratique de déplier la bâche d’abord en dehors du trou sur une zone plate (par exemple le gazon). Ensuite, la bâche EPDM est pliée sous forme d’harmonica. Éventuellement, on peut l’enrouler à nouveau et l’amener avec une brouette.

Ensuite, la bâche est déroulée et ouverte. Des plis vont se former spontanément, mais il faut essayer de réduire leur nombre le plus possible en les superposant et en les organisant.

Les plis sont manipulés de façon à être le plus verticaux possible. Ainsi, ils seront peu visibles une fois le bassin rempli d’eau. Ensuite, la bâche qui se trouve en dehors du bord sera lestée avec des briques, des seaux remplis d’eau, du bois ou d’autres poids. Ceci pour éviter que la bâche ne glisse vers le bas ou soit déplacée par le vent. On remplit le bassin généralement avec de l’eau du robinet.

Une fois le remplissage terminé, le surplus de bâche peut être coupé. On gardera 30 à 40 cm de bâche tout autour pour l’ancrage. Nous pouvons ensuite terminer les finitions de la pièce d’eau : nous posons simplement de la terre, sur le bord extérieur, après avoir enfoui la bâche soigneusement.

Un petit bord de 1 cm reste visible. Une fine couche de pierres, de bois, de gravier etc., sera étendue afin de le dissimuler définitivement. Beaucoup de réalisations différentes sont envisageables pour s’harmoniser avec le style ambiant.

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction