Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Corylopsis : Un arbuste gracieux et parfumé

par La Plante Du Mois • 25,Janvier 2019

On aime beaucoup cet arbuste d’aspect très original qui se couvre en février et mars de jolies grappes de fleurs jaune crème agréablement parfumées. Ses feuilles joliment dessinées apparaissent après la floraison. Elle prennent des coloris chauds en automne. Donnez-lui une place de choix pour un massif d'hiver très élégant

Un décor parfumé pour la fin de l'hiver et le début du printemps

Ce petit arbuste très original a beaucoup d'effet au jardin à la fin de l'hiver ou au tout début du printemps. Les jolies grappes de fleurs jaune crème, agréablement parfumées apparaissent en février et mars, avant les feuilles, et se balancent gracieusement le long des branches. Après la floraison, les feuilles s'ouvrent, joliment dessinées et ressemblant aux feuilles de noisetier - d'ailleurs, les Anglais appellent le corylopsis "noisetier d'hiver". A l'automne, le feuillage prendra une jolie teinte dorée. Le port sera plutôt ample, masi il est possible d'obtenir une silhouette plus compacte avec une taille après floraison.

Très élégant en massif d'hiver

Plantez-le près d'un passage pour profiter de son parfum remarquable et placez-le de préférence sur un fond persistant, afin de faire mieux ressortir la floraison hivernale. Tous types de conifères à feuillage vert foncé feront l'affaire. Vous pouvez aussi le planter en groupe de 3 à 5 sujets dans un sous-bois ou en haie libre. Dans les petits jardins, un sujet isolé est de toute beauté. Un tapis de bruyères d'hiver est du plus bel effet, de même que la compagnie d'un Garrya elliptica avec ses chatons gris argenté pour une association gracieuse.  Vous pouvez préférer un tapis de bulbes à floraison précoce comme les crocus, les scilles, les narcisses botaniques pour un ensemble de toute beauté.

Peu exigeant

Peu exigeant, le corylopsis vous demandera peu de soins si vous choisissez bien son emplacement.  Il préfère les sols bien drainés, plutôt acides et les situations un peu ombragées et à l'abri des vents forts. Planté dans ces conditions, il vivra sa vie sans vous déranger. La taille n'est pas nécessaire. Si nécessaire, vers la fin de l'hiver, vous pouvez lui donner un peu d'engrais "spécial rhododendrons".  

 

Les clés du succès

Il aime

Les faibles écarts de température, les situations abritées, la promiscuité partagée avec d’autres arbustes.

Il craint

Les gelées tardives qui peuvent provoquer l’avortement des boutons floraux et détruire l’extrémité des jeunes rameaux. Dans le cas d’exposition répétée à des gelées printanières, la plante peut péricliter.

Plantation

Au début de l’automne de préférence, lorsque les boutons floraux ne sont pas encore trop développés, ce qui permet à la plante de s’installer confortablement. Distance de plantation : 2 m dans les massifs, 1 m en haie.

Sol

Fertile, humifère, frais mais bien drainé, de préférence acide. Dans les terres calcaires, apportez de la tourbe brune acide ou de la terre de bruyère pour corriger le pH. Corylopsis pauciflora demande un sol nettement plus acide que les autres espèces. Il est important que le sol retienne bien l’humidité, mais ne soit jamais gorgé d’eau.

Exposition

À mi-ombre, sans soleil direct trop fort, à l’abri des vents dominants. Les feuilles de Corylopsis pauciflora ont tendance à brunir si elles sont exposées à un soleil trop vif.

Climat

Les conditions de douce fraîcheur et d’humidité des régions maritimes sont particulièrement appréciées, à condition que le corylopsis soit abrité des vents dominants. 

Taille

Aussitôt après la floraison, et seulement si nécessaire, éliminez les branches en surnombre ou mal placées et cherchez à équilibrer la silhouette naturellement arrondie du corylopsis. Les plantes palissées seront débarrassées des brindilles et jeunes pousses grêles, de même que des rameaux en surnombre. Les rameaux ayant fleuri pourront être raccourcis de la moitié de leur longueur.

Soins particuliers

Paillez le sol dans le courant du printemps afin de maintenir une bonne fraîcheur au niveau des racines durant toute la période estivale. Arrosez copieusement une fois par semaine (20 l par arbuste) lors des moments de sécheresse.

Ennemis et maladies

Généralement aucun.

Multiplication

Semis en terrine sous châssis en automne. Boutures herbacées en juin ou demi-aoûtées fin juillet, sous abri à l’étouffée avec hormones et une légère chaleur de fond (21 °C). Marcottage en octobre dans un substrat très humide.

Le bon conseil du pépiniériste

N’hésitez pas à palisser le corylopsis le long d’un mur bien exposé (sud-est par exemple) afin qu’il d’une protection contre les vents froids et desséchants.