MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Conservez vos fuchsias et pélargoniums en tranchée

Vue 1229 fois
par Colour Your Life • 9 octobre 2015

De nombreux jardiniers ne disposent pas d’un endroit hors gel (dans la maison, le cabanon ou le garage) pour hiverner leur collection de fuchsias ou de géraniums (Pelargonium cv.). Vous pouvez toutefois les enterrer entièrement au jardin (en les recouvrant de terre) ou les stocker dans une grande caisse remplie de terre saine du jardin.

Les feuilles mortes

Non seulement les feuilles mortes sont très précieuses pour alimenter un tas de compost ou produire un excellent terreau, mais elles peuvent également servir à protéger du gel les grandes plantes vivaces telles que le Gunnera. Laissez les feuilles de cette plante sécher sur place, mais entourez la touffe d’un grillage haut de 50 cm. Remplissez ensuite cette arène avec des feuilles mortes en épais matelas protecteur.

Déterrez les bulbes et tubercules

Les glaïeuls, les ixias, les dahlias, les bégonias tubéreux etc. ne supportent pas les gelées et leur souche sera idéalement déterrée maintenant pour être conservée d’une année sur l’autre. Attendez que le feuillage des dahlias brunisse sous l’effet des températures basses pour procéder à ces prélèvements. Il est, en effet, inutile d’intervenir trop tôt, car la croissance des bulbes et tubercules se concrétise en fin de saison. Taillez les tiges à deux centimètres au - dessus du collet et laissez les souches sécher dans un endroit sec et bien ventilé. En peu de temps de séchage, une bonne partie de la terre se désolidarisera de la souche. Inutile alors de nettoyer plus que cela. Stockez ensuite vos bulbes et tubercules dans un endroit plutôt frais, mais toutefois hors gel.

Faites du compost

En octobre, vous collecterez beaucoup de déchets organiques du jardin. Au lieu de vous en débarrasser, songez les transformer grace au compost. Achetez un composteur ou bien fabriquez-en un. Le recyclage des déchets du jardin, ainsi que des épluchures de la cuisine, est un geste écocitoyen très gratifiant.

Obtenez un fumier sain.

Si vous améliorez le sol de votre jardin (potager) grâce à du fumier de ferme, vous avez observé qu’il contient des graines de mauvaises herbes prêtes à germer à la moindre occasion. Les graines ne perdent pas, en effet, leur pouvoir germinatif dans l’estomac des vaches ou des chevaux. Mieux vaut donc composter son fumier avant de l’utiliser. Pour cela, alternez les couches de fumier et celles d’autres matériaux à composter. La température élevée (jusqu’à 60°C.) détruira les graines et vous récolterez un produit sain et très nutritif pour votre sol.

Nourrissez vos pivoines.

Les pivoines sont voraces et il est parfois utile de leur apporter une rasade d’éléments nutritifs. Epandez à leur base une couche de fumier bien decompose, ceci avant l’hiver. 

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction