MonJardin.org
Communauté L'esprit Jardin Lifestyle TV Webshop
Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous, c'est gratuit! Cliquez ici

Camélias d'hiver

Vue 1863 fois
par La Plante Du Mois • 16,Fevrier 2020

Elégant, discret ou somptueux, le camélia passe les modes, se décline à l’infini sans jamais se perdre…  Coco Chanel avait perpétué la mode des Elégants du 19e siècle en agrémentant ses tenues d’une fleur de camélia blanc. Cette année encore, les collections Chanel Automne-Hiver présentées au Grand Palais ont mis le camélia à l’honneur. Fleur mythique de la maison de couture, il a pris cette saison des allures inédites de vitraux. Au jardin aussi, le camélia n'a pas fini de nous faire rêver. Simple ou sophistiqué, blanc pur ou rouge sang, il se suffit certes à lui-même. Mais il sait aussi nous surprendre, nouer des alliances nouvelles, créer des tableaux inattendus, évocateurs d'autres temps ou d'autres lieux...

L'élégance faite fleur

Si la rose est la vedette de la belle saison, le camélia lui fait écho pendant les longs mois d’hiver. Il se joue alors du froid pour déployer une floraison généreuse, déclinant des teintes raffinées allant du blanc pur au pourpre intense en passant par toute une palette de roses nacrés, satinés, vifs ou tendres. Les fleurs, simples, semi-doubles ou très doubles offrent une diversité de formes incroyable. Avec elles, l’élégance est omniprésente jusqu’à la pointe des étamines jaune d’or. Les pétales peuvent s’imbriquer à la perfection masquant en secret le cœur de la fleur, jouer les flous en ondulant, froufrouter à qui mieux-mieux ou les artistes en imitant les anémones, les œillets, les nénuphars ou les pivoines ! L’arbuste en lui-même n’est pas en reste avec son port compact et touffu et son beau feuillage vert sombre, comme ciré, qui assurent un spectacle toute l’année.

Pour sortir des idées reçues

Idée reçue n° 1 : le camélia est réservé aux chanceux de Bretagne ou du Sud-Ouest.
La bonne nouvelle : Le camélia a bénéficié de nombreuses décennies de sélections horticoles et peut jouer les stars au jardin et sur la terrasse presque partout.

Idée reçue n° 2 : la seule place du camélia, c'est tout seul, au milieu de la pelouse.
La bonne nouvelle : Le camélia se prête à de nombreux décors, il suffit de lire les lignes qui suivent pour s'en persuader… Quel tableau préfèrerez-vous ?

En roi de l'hiver ?

C'est vrai, le camélia mérite bien d’être la vedette, la pièce maîtresse du décor. Cet arbuste pour esthète est sans rival lorsque ses fleurs s’épanouissent, magnifiées par leur écrin de feuilles vernissées. Le spectacle somptueux peut durer plusieurs semaines, et tombe à pic pour combler nos frustrations hivernales de décor fleuri. Dans votre jardin citadin ou sur votre terrasse, offrez-lui la place d’honneur, qu’il soit en grosse potée ou en pleine terre. Accompagnez-le de vivaces à feuillage ou à fleurettes discrètes qui lui serviront de faire-valoir.

Esprit Mademoiselle Chanel 

Osez le mariage en force du blanc et du noir : les deux ‘non-couleurs’ fétiches de Coco Chanel dans un esprit un peu ‘tailleur’. Jouez le contraste de la blancheur immaculée des fleurs d’un camélia japonais avec le violet sombre des violas ‘Molly Sanderson’, les lanières de l’Ophiopogon planiscapus ‘Niger’, le feuillage pourpre foncé de certaines heuchères ou une potée vernissée noire.

En habit rouge

Un camélia à fleurs rouges étincelle tel un rubis lorsqu’on le fait s’accorder avec des feuillages sombres à reflets pourpres : leucothoe, nandina, heuchère, euphorbe amygdaloides ‘Purpurea’…

Magie de l’hiver

Les camélias blancs ou délicatement rosés jouent les transparences, les reflets, les illuminations avec des petits bulbes précoces et graciles (perce-neige, petits iris..) et d’autres vedettes enchantées de l’hiver que sont les hellébores orientaux.

Rondeur et opulence

Les variétés à fleurs très doubles sophistiquées ou froufroutantes s’accordent bien à des compagnies plus sobres. Associez-les à des boules de buis taillés, des feuillages graphiques d’épimédiums, de bambous ou de fougères persistantes.

Une invitation au voyage ?

Vous avez un peu d’espace ? Accompagnez votre camélia d’un aréopage végétal de choix pour recréer des ambiances d’ailleurs.

L'âme bretonne

L’association classique mais valeur sûre du camélia et des bruyères. Pour affiner la scène, accordez la nuance de ces dernières avec la teinte de votre camélia.

 

So british…

Très inspiré de l’art des jardins à l’anglaise, ce massif offre un beau décor fouillé et soigné toute l’année. Le camélia est marié à son ‘alter ego’ de la belle saison qu’est l’hydrangea. Des petits cyclamens couvrent la terre au pied des arbustes. Quelques touffes d’hellébores niger, d’anémones nemorosa donnent de la lumière et un rosier glauca à feuillage bleuté vient compléter le tableau.

Beauté d'Asie

Calme, sérénité, paix, bonheur …le camélia apporte au jardin zen la note fleurie indispensable à l’évocation de la nature. Jouez la carte asiatique en l’associant à d’autres japonais (érable, fatsia, azalée.). Quelques petits conifères assureront leur rôle de ‘verdure’ permanente. Fougères et bambous apporteront une touche de légèreté.

Compagnon de charme vers le printemps ?

Le camélia nous aide à traverser l’hiver, sa longue floraison nous accompagne sans s’essouffler alors que les jours se font plus longs, la lumière plus vive, les morsures du froid plus discrètes…Il peut sans souci se prêter à des scènes très naturelles, évoquant les jardins de nos grand-mères. Plus modeste, il accompagne des plantes simples et pleines de charme. Et lorsque ses pétales fanent et tapissent le sol…un air poétique souffle sur le jardin.

Célébration en jaune et blanc

Créez une harmonie ‘solaire’ entre un camélia blanc ou teinté de jaune, des arbustes de lumière du printemps (spirée précoce, genêt, forsythia, hamamélis…) et des bulbes précoces or blanc ou or jaune (narcisses, tulipes botaniques, crocus)

Le rose est à l’honneur 

Autour d’un camélia rose nacré ou rose vif, déclinez tout un camaïeu de ce coloris : prunus, rhododendron, azalée, clématite de montagne mais aussi vivaces printanières, aubriètes, arabis... le choix ne manque pas ! Fignolez le décor et apportez une petite pointe d’acidité très vivifiante avec les fleurs vertes des hellébores fétides ou de Corse.

On ne l’attendait pas là !
A l’assaut !

Les variétés à bois souple se palissent aisément et offrent une tapisserie permanente de choix aux supports verticaux. Une solution originale pour décorer un mur ou un simple treillage.

Haie de charme

Il pousse, il pousse et peut s’intégrer à des haies variées. Il y gagne en nonchalance et en naturel. Pour plus de naturel encore et pour prolonger son intérêt fleuri, faites grimper une clématite à petites fleurs printanières ou estivales dans sa ramure. Optez pour des camélias vigoureux à fleurs semi-doubles ou simples dont les fleurs fanées tombent seules.

Titillement de narines 

Quelques variétés sont parfumées, n’hésitez pas à les choisir si vous avez une véranda non chauffée, un pas de porte à fleurir …

Un cadeau plein d'élégance

Appelé "Tsubaki" en japonais, le camélia est connu pour être la fleur annonciatrice du printemps. Symbole de longévité, de beauté et de perfection, il est devenu chez nous symbole de l'amour et du bonheur. Le camélia blanc signifie "perpétuelle élégance" et le camélia rouge est symbole de "beauté humble". Quel plus beau symbole pour un cadeau ?

 

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction