Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?

Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter

Avril, un mois capricieux par excellence

par L'Esprit Jardin • 10,Avril 2019 Suivez L'esprit Jardin

Du début à la fin, on a parfois l’impression qu’avril est un mélange d’hiver et de printemps. Les périodes de beau temps alternent souvent avec des jours grincheux. Un dicton dit d’ailleurs : « Avril entrant comme un agneau s’en retourne comme un taureau. » Cela se passe de commentaire !

Au jardin potager
C’est pour le jardinier un mois d’intense activité : semis, repiquages,
plantations, etc. ; il ne sait plus où donner de la tête !

Semons de l’okra
Voilà un légume condiment qui mériterait d’être mieux connu, même si sa culture n’est pas toujours aisée dans nos régions à cause du manque de chaleur ou d’ensoleillement.

Abelmoschus esculentus (c’est son nom scientifique) fait partie de la famille des Malvacées, comme la rose trémière ou encore la guimauve. Au stade adulte, la plante atteint chez nous 1 à 1,50 m.

La plante produit de grandes fleurs jaunes avec un centre rouge suivies de fruits ressemblant à de grandes capsules (12 à 15 cm de longueur). Pour une fructification normale, la température optimale devrait être de 25 à 28°C (en dessous de 15°C, la croissance s’arrête) ; il est donc préférable de cultiver l’okra en serre ou dans une véranda.

Précisons que c’est au début du mois d’avril qu’il faut semer ce légume. La germination sera rapide si la température est supérieure à 25°C ; et encore plus rapide si vous avez fait tremper les graines une douzaine d’heures dans de l’eau tiède.

Et en vrac
En début de mois, vous pouvez encore diviser les plants de rhubarbe devenus trop volumineux. Il en est de même pour les touffes d’oseille vivace.

À ce propos, si vous appréciez l’oseille dans vos menus, c’est le bon mois pour effectuer le semis Large de Belleville. Ce semis peut s’effectuer directement en pleine terre en lignes espacées de 25 cm (mais le sol doit être parfaitement travaillé et pas détrempé) ou en terrine dans la serre froide. La première récolte aura lieu environ 2 mois après le semis.

Si vous avez déjà planté quelques jeunes plants de légumes au potager (des laitues de printemps par exemple), il faudra les protéger contre les limaces qui sont en activité si le temps est suffisamment doux. Vous avez fait du feu de bois ? Récupérez les cendres et épandez-les tout autour de vos frêles plantations, elles constitueront un obstacle physique pour ces gastéropodes.

Les pommes de terre mi-tardives ou tardives mises à germer pourront être plantées au potager à la fin du mois.

Toujours dans le monde des tubercules, vous pouvez planter des topinambours au jardin. Ce légume ancien qu’on retrouve dans la cuisine moderne est très à la mode. D’un autre côté, le topinambour fait maintenant partie des plantes dites invasives. Il est vrai qu’il a des tendances expansionnistes assez prononcées ; il est nécessaire de le « maîtriser » par la mise en place d’un barrage de racines. Et surtout, surtout de ne pas s’en débarrasser en jetant les tubercules superflus dans la nature.

Il est temps de repiquer les plantules de tomates, aubergines, poivrons, etc. dans des pots individuels pour leur permettre de poursuivre leur croissance radiculaire, garante d’un bon développement par la suite.

Avril et mai sont les deux mois idéaux pour effectuer le semis du basilic. Comme cette aromatique n’aime pas le repiquage, préférez toujours les semis en pots. Le basilic nécessite une température élevée pour germer : 20 – 22 °C, d’où l’avantage d’avoir à sa disposition une mini-serre chauffante.

 

En savoir plus sur L'Esprit Jardin »