MonJardin.org
Souhaitez-vous recevoir des informations personnalisées sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous gratuitement !

Arbustes et Fleurs Tendresse

Vue 1239 fois
par Colour your Life • 13 mai 2013

Le mois de mai nous offre au jardin les moments les plus enchanteurs de l’année avec son éblouissante profusion de fleurs, senteurs et couleurs… Mai est aussi le mois de la fête des mères… et certaines de nos plus belles plantes de jardin semblent vraiment avoir été créées tout spécialement pour célébrer cet instant privilégié de tendresse et de bonheur…

Le saviez-vous ?

Pivoine : Pour les Chinois, qui la cultivent depuis le VIIIe siècle, la pivoine est la reine des fleurs, la fleur des honneurs et de la richesse. Elle est en Chine le symbole de la beauté féminine et de l’amour…
Rose : Cupidon s’étant approché un peu trop près des rosiers du jardin de l’Olympe sur lesquels butinaient des abeilles, fut gravement piqué. De chaque piqure jaillit une goutte de sang qui transforma les fleurs blanches en fleurs vermeilles. Venus, distraite, se précipita à son secours et, dans sa hâte, renversa le flacon de parfum qu’elle portait à la ceinture. Depuis ce jour, les roses sont parfumées...
Glycine : Dans le langage des fleurs, la wistéria est en Chine le symbole d’une amitié douce et agréable.

Cadeau de coeur, cadeau de vie

Fêter la vie !

Quel meilleur geste pour montrer la tendresse et l’amour que d'offrir un des plus beaux symboles de vie ? Présence familière, rassurante, émouvante, le végétal est assurément un merveilleux message d'amour. Accueilli dans un jardin, sur une terrasse ou un simple bord de fenêtre, il poussera, grandira, changeant au fil des saisons, refleurissant au fil des ans, avec la plus belle des fidélités.

Comment choisir ? Attrait des couleurs et magie des parfums...

Pour fêter une maman, il n'est qu'à suivre son cœur …. Inclinerez-vous vers les couleurs tendres ? Suivrez-vous les douces senteurs? Ou déciderez-vous de ne pas choisir entre ces deux bonheurs en préférant une plante parfumée ? Lors de votre promenade pour choisir la plus belle plante à offrir à la plus belle des mamans, laissez-vous d'abord guider par les coloris doux, nuances de blancs, palette des roses ou des bleus jusqu'aux violets. Le blanc symbolise la pureté mais aussi l’admiration. Le rose est par excellence la couleur de la douceur et de la maternité. Le bleu évoque la tendresse : plus il est soutenu, plus le sentiment porté est intense. Le violet symbolise, quant à lui, la délicatesse et la profondeur des sentiments…

Pour un nouveau rituel de bonheur ...

Pour aller plus loin que le geste d'offrir, pourquoi ne pas prévoir aussi un vrai moment de bonheur partagé, avec un temps de jardinage en famille ? Jardiner ensemble est une merveilleuse occasion de se retrouver, d'échanger joyeusement souvenirs et expériences avec ses enfants. C'est aussi un moment privilégié pour transmettre ses vraies valeurs : le goût pour le beau, le respect du vivant, le rapport au réel… Instaurer une tradition familiale autour de la plantation de la fête des mères peut créer un très beau rituel à vivre !

Quelle plante pour quelle maman?

Selon le style et les goûts de la maman, le cadeau végétal peut être le prétexte à créer ensemble de très belles scènes qui auront désormais leur histoire de famille.

Le jardin de maman Tendresse

Romantique, un brin nostalgique, choisissez pour elle une plante pleine de douceur et de parfum, qui pourra évoquer un jardin rêvé d'enfance.
Nos coups de cœur parfumés : glycine, rosier parfumé, pivoine, lilas, seringat …
Mise en jardin Tendresse : créer l’impression d'une abondance tranquille et rassurante, parfums doux et couleurs en camaïeux vont inviter au rêve. Les associations de fleurs seront harmonieuses autour de la plante cadeau, jamais clinquantes : des fleurs mousseuses, légères : alchémilles, campanules à petites fleurs, gypsophile, népétas, pérovskias…sans oublier quelques formes érigées comme celles des digitales ou des verbascums pour dynamiser un peu l’ensemble. Pour profiter pleinement de ce coin idyllique, il pourra être judicieux de se protéger des regards ou des courants d’air avec des treillages ou des claustras de bois.

Le jardin de maman Nature

Elle a la chance de profiter d’un grand jardin et sera sensible à une plante à l’aspect libre, un peu sauvage et à la santé robuste (genre je me débrouille tout seul !)
Nos coups de cœur couleurs : un rosier liane, une clématite à petites fleurs ou un buddléia.
Mise en jardin Nature : marier sans souci avec un méli-mélo de fleurs faciles aussi bien annuelles (coquelicot, lin, nigelle) que vivaces un peu sauvages comme les achillées, les échinacéas et surtout les graminées qui apportent vie et mouvement au décor. Un hamac, un bon bouquin…Vive le naturel au jardin !


Le jardin de maman Bio

Soucieuse de bien manger grâce à son jardin converti en potager fleuri où bon et beau se mêlent gaiement, elle se réjouira de placer son cadeau en vedette surprise au sein d’un aréopage de légumes ou d’arbustes à petits fruits rouges.
Nos coups de cœur : pivoine arbustive, clématite à l’assaut d’un tipi en osier, rosier à grosses fleurs parfumées, lilas ou seringat…beaucoup de plantes à fleurs adorent le sol riche et la belle exposition du potager !


Le jardin de maman Citadine

Elle vit en appartement ou dispose d’un jardin mouchoir de poche, mais qu'à cela ne tienne, elle raffole des ambiances végétales !
Nos coups de cœur sans souci : jasmin étoilé, grimpante longue durée, rosier The Fairy, Opalia, Iceberg…
Mise en jardin pour les villes : en contenant métal ou résine légère aux formes épurées. Deux ou trois boules de buis bien taillées, des petites potées d’aromatiques quasi sans entretien (lavande, romarin, thym), une petite table et deux chaises pour se poser et se détendre...
Les plus belles floraisons à offrir

Grâce au travail passionné des pépiniéristes la palette des végétaux s'enrichit chaque année de nouvelles variétés ! 2010 est l'année de la Biodiversité et il est juste de leur rendre cet hommage. A l'occasion de la fête des mères, la beauté de la fleur et son parfum sont bien sûr à privilégier. Certaines plantes offrent une floraison extraordinaire sur une assez courte durée, tandis que d'autres fleuriront de très longs mois, parfois jusqu’aux premières gelées, mais avec plus de retenue.

Nos coups de coeur en blanc

Floraisons blanches à grand spectacle

Les pivoines arbustives ‘Godaishu’ aux très grandes fleurs semi-doubles blanc pur et ‘Lactea’ aux grosses fleurs bien pleines valorisés par un cœur violine.
La glycine blanche (Wisteria floribunda ou chinensis ‘Alba’) : aux grandes grappes immaculées. Merveilleuse palissée sur une arche ou une pergola, moins d’impact sur les murs souvent trop clairs.
Le rosier liane ‘Wedding Day’ : à choisir pour un grand jardin en raison de ses dimensions XXL (10 x 4 m). Son beau feuillage luisant est constellé d’une myriade de fleurettes simples très parfumées évoquant les fleurs du pommier. Floraison unique en mai-juin.
Trois arbustes classiques incontournables : les très parfumés lilas ‘Mme Lemoine’, ‘Jeanne d’Arc’ aux grappes bien doubles et ‘Primrose’ aux fleurs simples crémeuses, les seringats notamment ‘Belle Etoile’ et ‘Manteau d’Hermine’ au port compact compatible avec un espace réduit et les viornes printanières (Viburnum opulus ou plicatum).
A découvrir : l’exochorda, un bel arbuste encore assez peu connu, dont les rameaux arqués se couvrent de fleurs réunies en petits bouquets.

Floraisons blanches de longue durée

Les rosiers modernes ‘Iceberg’ magnifique greffé sur tige ou en version grimpante, ‘Winchester Cathedral’, un rosier anglais aux allures et au parfum de rose ancienne, ‘Carte Blanche’ aux senteurs miellées et ‘Opalia’ version grimpante époustouflant de générosité.
Le jasmin étoilé à cultiver sur la terrasse pour profiter au maximum de son parfum intense.
Pensez aussi aux clématites à grandes fleurs blanches et aux vivaces blanches qui se marient avec tout (en respectant leurs besoins vitaux) : campanule, gaura, gypsophile, muguet, œillet mignardise, pivoines herbacées…

Nos coups de coeurs en rose

Floraisons roses à grand spectacle

Le rosier liane ‘Albertine’ aux fleurs doubles rose saumoné délicieusement parfumées et le grimpant ‘Laure Davoust’ : une variété ancienne aux innombrables petites fleurs doubles rose frais.
La glycine japonaise ‘Pink Ice’ aux grappes rose foncé valorisées par le jeune feuillage teinté de pourpre.
Les pivoines arbustives ‘Duchesse de Morny’ variété ancienne aux nombreuses fleurs rose chair et ‘Sylphide’ une création plus récente aux grandes fleurs simples rose clair teinté de carmin.
Quelques arbustes incontournables version tendresse’ : les deutzias ‘Carminea’, ‘Rosealind’ et ‘Perle Rose’ (H : 1 m à 1,80 selon la variété), le kolkwitzia ‘Pink Cloud’ un arbuste peu exigeant à découvrir qui produit une nuée de fleurettes en trompettes rose clair en mai-juin, le lilas à petites feuilles Syringa microphylla ‘Superba’ aux inflorescences légères et au port gracieux et compact (remontée de floraison en septembre) et enfin les weigelias ‘Abel Carrière’ pour les massifs et ‘Nana Variegata’ pour les potées.

Floraisons roses de longue durée

Les rosiers modernes ‘Pierre de Ronsard’, un petit grimpant évoquant les roses anciennes avec ses fleurs en coupes bien pleines, ‘Gertrude Jekyll’, un anglais très vigoureux aux fleurs rose intense qui embaument, ‘Sonia Rykiel’ au port souple et aux fleurs doubles intensément parfumées et ‘Yves Piaget’ dont les énormes fleurs très doubles évoquent certaines pivoines.
Pensez aussi aux clématites à grandes ou petites fleurs roses et aux vivaces : pavot d’Orient, penstemon, pivoines herbacées, valérianes des jardins…

Nos coups de coeurs en bleu

Floraisons bleues à grand spectacle

Pas de rose ni de pivoine bleue à l’horizon !
La glycine chinoise (Wisteria sinensis) dont les grappes bleues teintées de mauve sont délicieusement parfumées. Elle refleurit en fin d’été.
Le buddléia alternifolia qui fait toujours beaucoup d’effet avec son port souple couvert de fleurs bleu parfumées.

Floraisons bleues de longue durée

Les clématites à grandes fleurs qui fleurissent en fin de printemps et de nouveau en fin d’été : ‘Beauty of Worcester’ (double), ‘Fuji Musume’, ‘Général Sikorski’, ‘Lasurstern’, ‘Lawsoniana’, ‘Rhapsody’.
Les clématites à petites fleurs qui fleurissent tout l’été : ‘Arabella’, ‘Blue Angel’, ‘Perle d’Azur’, ‘Prince Charles’.
Pensez aussi aux vivaces : ancolie, campanule, delphinium, iris, népéta.

Nos coups de coeur en violet

Floraisons violettes à grand spectacle

La glycine japonaise ‘Black Dragon’ aux longues grappes à fleurs simples violet foncé et la variété ‘Violacea Plena’ sa grande sœur impressionnante avec ses fleurs doubles.
Les pivoines arbustives ‘Osiris’ à fleurs doubles violet foncé et ‘Rimpou’ mauve violacé.
Le lilas à fleurs doubles ‘Arthur William Paul’ et le lilas de Chine (Syringa chinensis) à l’abondante floraison violet pourpre qui devient lavande au fil des jours.
Le buddléia ‘Black Night’ et une version réduite Nanho Purple’ pour les petits jardins.

Floraisons violettes de longue durée

Les clématites à grandes fleurs qui fleurissent en fin de printemps et de nouveau en fin d’été : ‘Hakuokan’, ‘Mme Thompson’, ‘The Président’.
Les clématites à petites fleurs qui fleurissent tout l’été : ‘Black Prince’, 'Etoile violette’, ‘Polish Spirit’ , ‘Romantika’.
Le solanum crispum ‘Glasnevin’, une grimpante sarmenteuse (H : 4-5 m) qui épanouit tout l’été de petites fleurs violet clair au cœur orangé.
Pensez aussi aux lavandes et aux vivaces : delphinium, géranium vivace, iris, sauge.

Les bons conseils du pépiniériste

Rosiers : au soleil et dans une terre bien travaillée

Soleil, lumière et chaleur ! Tous types de sol, bien drainé. Éviter les sols très calcaires ou très argileux. Bon arrosage en automne et au printemps, réduit en période de floraison. Tailler en hiver, avant le démarrage des premières pousses, plutôt qu’au début de printemps quand la végétation a déjà commencé. Apport d'engrais à la fin du printemps ou au début de l'été pour favoriser la floraison. Traiter dès l'apparition de symptômes de pucerons, oïdium… mais sans abuser des produits chimiques. Coupez régulièrement les fleurs fanées pour que votre rosier refleurisse.

Glycine : au soleil dans un sol pauvre, tailler régulièrement

Malgré sa réputation de plante difficile, la glycine ne nécessite aucun entretien sinon plusieurs tailles en saison. Sol plutôt sableux, éviter les sols calcaires, humides ou compacts. Une terre pauvre est bonne pour la floraison ! Exposition sud ou au sud-ouest pour un ensoleillement maximum, à l'abri des vents du nord.

Pivoine arbustive : bien placée tout de suite, au soleil, en sol riche et bien drainé

Malgré sa réputation de capricieuse, la pivoine arbustive est en fait facile, mais casanière. Si elle se plait dans un endroit, elle y vivra très longtemps et sans faire de chichi. Elle résiste très bien aux climats extrêmes et supporte aussi bien le froid que la chaleur, la sécheresse et l’humidité. Exposition ensoleillée, mais sans chaleur excessive. Sol frais, humifère, bien drainé, calcaire supporté. Le point de greffage doit se trouver à 10 cm sous la surface du sol pour un bon enracinement du porte-greffe et une croissance plus vigoureuse. Apport régulier de fumier composté pour maintenir un sol riche. Fertiliser avec un engrais organique après la floraison. Aérer le sol après chaque pluie. Taille inutile, sauf une taille d'entretien pour nettoyer et équilibrer la plante.

Pivoine herbacée : bien placée tout de suite, au soleil, en sol riche et bien drainé

La pivoine herbacée n’aime pas être dérangée, choisissez un endroit lumineux et abrité des courants d’air (elle oublie de fleurir si elle manque de soleil). Elle a besoin d'un bon espace vital (80cm sans concurrence). Bonne terre de jardin, ameublie en profondeur, fertile et bien drainée en hiver. Sol neutre, un peu acide ou calcaire, supporte la sécheresse et les grands froids. En climat chaud, évitez-lui les expositions cuisantes (sud), en climat froid, évitez l’est qui raccourcit les floraisons. Une mi-ombre légère convient bien aux teintes tendres. Marquez l’emplacement des souches en hiver pour éviter le coup de binette tragique lors du travail du sol. Très important : placez votre pivoine à la bonne profondeur (ses bourgeons roses ne doivent pas être couverts de plus de 3-4 cm de terre). Trop profond, elle ne fera que du feuillage. Pas assez profond, elle risque de souffrir du grand froid ou de la sécheresse. La plante craint plus l’excès d’humidité qu’un peu de sécheresse. Fertiliser chaque année, au début de l’automne et après la floraison printanière. Aérer régulièrement le sol en surface. Prévoir un tuteurage. En hiver, couper le feuillage au ras après les premières grosses gelées. Inutile de diviser, une pivoine peut rester à la même place des décennies.

Seringat (philadelphus) : la plante du débutant !

Une plante très facile à entretenir ! Soleil (pour une floraison abondante et de belles couleurs d'automne) ou mi-ombre, voire ombre légère. Toute terre même pauvre et calcaire. Attendre trois ans avant de tailler. Après la floraison, supprimer les branches âgées et dégarnir le centre de l’arbuste pour aérer. Bien raccourcir les branches qui ont fleuri pour stimuler la floraison suivante. Conserver sa forme compacte à l’arbuste. 

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction