MonJardin.org
Souhaitez-vous obtenir de plus amples renseignements sur votre jardin?
Vous avez déjà un compte MonJardin.org? Connecter
Inscrivez-vous, c'est gratuit! Cliquez ici

A faire en janvier

Vue 339 fois
L'esprit Jardin par L'Esprit Jardin • 2,Janvier 2016 Suivez L'esprit Jardin

Hiberner en janvier ? Que nenni !  Voici quelques idées et conseils pour vous occuper en ce mois de janvier et préparer agréablement la belle saison.

Semez du chou-fleur !
La tendance aujourd’hui est à la variété « boule de neige » ; c’est une variété qui offre une pomme très large et d’excellente qualité. Vous pourrez semer ce chou-fleur en janvier-février à 18-20°C et en repiquer les jeunes plantules dès qu’elles sont manipulables. En avril, les jeunes plantes prendront place à bonne exposition au jardin.

Gare au fumier frais et abondant
Amender une terre calcaire avec du fumier de vache ou de porc (fumier froid), ou un sol argileux avec du fumier de cheval  (fumier chaud) constitue apport excellent.  Veillez toutefois à ne jamais utiliser de fumier frais. Il contient de nombreux germes pathogènes et des graines de plantes sauvage indésirables.  En outre, un fumier frais se décompose très lentement.  Compostez  d’abord votre fumier ou optez pour un fumier en granulés que vous trouverez en jardinerie.

Vous  faites des apports de fumier chaque année ?  Vous risquez de provoquer un excès d’azote qui favorisera la prolifération de mouron que vous aurez beaucoup de mal à éradiquer.  Un apport tous les deux ou trois ans est amplement suffisant.

Sel  de déneigement : à proscrire !
Soyez vigilant lorsque vous utilisez du sel de déneigement.  Trop près de vos plantations, il finit par en atteindre les racines.  Aubépines, aulnes, bouleaux, hêtres, noyers, sorbiers, cerisiers et rhododendrons y sont particulièrement sensibles.  Mais ce sel est également nuisible pour la faune du sol. Remplacez-le par des cendres ou du sable s’il est vraiment nécessaire.

Fleurissez vos arbres
Pourquoi ne pas décorer le tronc de vos arbres ? Certaines grimpantes s’y prêtent à merveille.  Attention toutefois à ne pas laisser envahir la ramure.  Trop envahissante, une grimpante risque de tuer son support. C’est notamment le cas du lierre. Mais bien géré, il offrira un très beau feuillage persistant et une floraison tardive qui attirera ne nombreux butineurs bienvenus.

L’akébie à cinq feuilles est un autre exemple. Cette lardizabalacée peut culminer jusqu’à 10 mètres. Son feuillage offre de belles nuances de vert foncé (sur le dessus) et de vert bleuté (sur le dessous).  Au printemps, ses grappes de fleurs brun pourpré exhalent un parfum épicé puissant.

N’oublions pas les chèvrefeuilles dont les fleurs diffusent un parfum suave.

Réactions

Il n'y a pas encore de réaction.

Connectez-vous pour placer une réaction